Sarrola 14-18

Description

La guerre de 14, que l'on a pu qualifier de Grande, fut surtout celle de toutes les démesures. La première en tout cas en son genre, le siècle le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité. Ses millions de morts, son incroyable cruauté en pleine euphorie moderniste, l’invraisemblable déviance du Progrès vers l’industrie de la mort, son bruit, sa fureur, modifièrent radicalement l’ensemble des sociétés, des économies, des cultures occidentales. Celles-là même qui se glorifiaient d’être les plus élevées dans la Civilisation… Comment de ce petit point bien éloigné des lignes de front, de ce village de Sarrola Carcopino en Corse, pouvait-on espérer mesurer l’impact de la déflagration ? L’auteur, reprenant inlassablement les lambeaux de matériaux, traquant les amnésies, révélant des champs de recherche jusque-là ignorés, convoquant l’anthropologie, l’histoire, la sociologie, mais aussi la philosophie, l’analyse littéraire et parfois même privilégiant un détour vers la littérature proprement dite, propose un parcours d’orientation inédit dans la forêt des sens possibles. Dans ce patchwork sensible et confectionné avec grand soin, la guerre, la politique, l’ordre, les armes, les valeurs patriotiques sont confrontés à la dimension humaine, terrienne, liée aux sentiments, aux relations, à la vie de tous les jours, au cycle des saisons… celle d’une île exsangue qui s’accrocha à la vie. 487 pages

Table des matières

Avant-propos p.11

Chapitre 1. « On les aura » p.41

Chapitre 2. La Corse, le village, la famille p.73

Chapi tre 3. Août 14ou la découve rte du feu p.107

Chapitre 4. Sarrola-Carcopino, una storia guerriera ? p.131

Chapitre 5. La Marne p.177

Chapitre 6. Les saisons de la guerre : moissons de sang et vendanges de larmes p.195

Chapitre 7. Natale quatordeci p.213

Chapitre 8. De la baïonnette à la rustaghja : l'héroïsme magique du stazzunaghju. p.227

Chapitre 9. « Ô Mort, grande mort bleuâtre » p.247

Chapitre 10. « Tu écris bien court, petite paresse ». Privations, allo cations, emprunts, solidarité: la Corse en 19 15. p.273

Chapitre 11. « Un sangue cusi gentile, si l 'ha bettu lu terranu ». Le sang sans le sein : le poison des disparitions. p.291

Chapitre 12. Procès-verbaux de conseil municipal : prisonniers, réfugiés, déserteurs, insoumis et un raton laveur. p.299

Chapitre 13. Nouvelle affectation. p.315

Chapitre 14. « Nous pouvons dire que Verdun coûte cher à notre famille » - L'année 1916. p.339

Chapitre 15. « Vecu un pratu sott 'à lu sole è tanti panni tesi nantu » - 1917. p.373

Chapitre 16. « Quarante-huit ans! » - 1918. p.387

Chapitre 17. Et après ?! p.401

Bibliographie p.481

Auteur

Galibert, Charlie

Éditeur

Albiana

Date

2008

Contributeur

Colléctivité Territoriale de Corse

Droits

Tous droits de publication, de traduction, de reproduction réservés pour tous pays

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Langue

français

Identifiant

ISBN : 978-2-84698-273-3
Identifiant pérenne SUDOC : http://www.sudoc.fr/130498920; Worldcat : 470681261

Localisation

Sarrola- Carcopino, Corse, Méditerranée

Lieu de consultation

Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses

Période

Première Guerre mondiale 20ème siècle

Citer ce document

Galibert, Charlie, “Sarrola 14-18”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 20 janvier 2022, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/371.

Partager