Moulin à farine

Description

La conduite forcée est alimentée en eau par le bief de dérivation. La roue hydraulique horizontale était installée en étage de soubassement, voûté en berceau. Elle tournait autour d’un axe en bois et métal toujours présent. Le rez-de-chaussée surélevé était dévolu à la mouture des châtaignes ; la meule en granite de 1,30 m de diamètre est toujours intacte. La porte d'entrée est couverte d'un imposant linteau monolithique de même que certaines ouvertures. Quelques éléments de la charpente tiennent toujours et le toit se compose de dalles de granite posées sur des planches en bois. L'intérieur du moulin présente les trous des poutres matérialisant l'étage ainsi qu'une cheminée en pierre à droite de l'entrée.

Auteur

Chiari Laurent ; Laborde Mathieu

Date

1ère moitié 19e siècle (?) ; 20e siècle

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Lieu de consultation

Corse, 2B, Haute-Corse, Chisà, Sapara, 41° 55' 20'', 9° 15' 54''

Période

Moulin figurant sur le cadastre napoléonien dressé en 1863, pouvant dater de la première moitié du 19e siècle. Son utilisation est attestée jusque dans les années 1950. Il a subi quelques remaniements au cours au 20e siècle. Actuellement à l'abandon

Provenance

propriété privée

Citer ce document

Chiari Laurent ; Laborde Mathieu, “Moulin à farine”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 24 juillet 2021, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1762.

Partager