Bandits corses de légende

Sous-titre

Description

Cet ouvrage présente l'épopée de deux bandits corses aux XVIIIe et XIXe siècles.
227 pages

Table des matières

PREFACE

par Marie-Jean Vinciguerra p.5

 

LIVRE I

Zampaglinu (1728-1795) p. 13

Il s'appelait Ange-Mathieu Bonelli, était apparenté aux Bonaparte par la famille de l'arrière-grand-mère de Napoléon, Marie-Anne Tusoli. Il passa sa vie à guerroyer,  fut un farouche partisan de Pascal Paoli, ne se rallia que vingt ans après Ponte-Novu à la France de la Révolution et finit sa carrière de bandit et de patriote en combattant les Anglo-Corses avec Bonaparte.

 

1. LE REBELLE PAOLISTE p. 15

2. L'HOMME DE BONAPARTE P. 27

 

LIVRE II

En ce temps -là Bocognano (XIX' siècle) p. 39

Pour comprendre comment une société peut générer un phénomène Bellacoscia, il faut savoir comment le village a traversé son siècle en opérant sa mutation (routes, chemin de fer, habitat, politique) et en subissant une étonnante série de crimes et de délits.

 

1. LA GRANDE METAMORPHOSE p.41

2. UNE POPULATION INDOMPTEE ET À DEMI-SAUVAGE p. 65

 

LIVRE III

Bellacoscia et ses filsp. 81

Le père s'appelle Paul Bonelli, dit Paulichju (1790-1863). C'est un berger qui n'est pas dépourvu de bon sens. Il va vivre avec trois sœurs, Julie (1792-1876), Marie (1808-1883) et Claire (1811-1903) Fontana, qui lui donneront vingt-quatre enfants entre 1818 et 1861. Deux de ceux-ci deviendront célèbres,  Antoine (1827-1907) et Jacques (1832-1896), sous le surnom de leur père , Bellacoscia (belle cuisse). Deux autres seront gendarmes. Les deux bandits encourront dix condamnations à mort par contumace, Antoine se constituera prisonnier et sera acquitté par la Cour d'assises de la Corse en 1892.

 

1. LE BERGER ET L' ANNEE FATALE p. 83

2. LE PALAIS VERT p. 97

3. LA NOTORIETE p. 111

 

LA FIN D'UNE AVENTURE p. 123

1. ZI' A NTONE p. 125

2. ZI ' GHJACUMU p. 139

3. RETOUR À PENTICA p. 147

 

LIVRE IV

Le roman des romans p. 149

Dans la presse nationale et dans les récits de voyage, la saga des Bellacoscia a tenu durant la seconde moitié du XIXe siècle une place de choix. On a beaucoup prêté aux deux frères , dont on a fait des personnages de légende. On a brossé de la Corse un tableau quasiment médiéval. En témoignent quelques écrits significatifs.

 

1. UNE ILE ET SON IMAGE p. 151

 

2. LA REDDITION ET LE PROCES DANS LES JOURNAUX DE PARIS p. 157

3. BELLACOSCIA A MARSEILLE p. 187

4. EMMANUEL ARENE, ET QUELQUES AUTRES AFFABULATEURS p. 191

 

- UN DEJEUNER CHEZ LES BELLACOSCIA p. 192

- L' EXIL DE BELLACOSCIA p. 195

 

5. ARDOUIN-DUMAZET, EMILE BERGERAT, ROLAND BONAPARTE, PAUL BOURDE, JEAN LORRAIN, GUY DE MAUPASSANT, PIERHOME, MAURICE PRIVAT, JACQUES TALBOT ; DES ALLEMANDS À BOCOGNANO; EN BANDE DESSINEE AUSSI p. 198

 

BIBLIOGRAPHIE p. 223

Auteur

Silvani, Paul

Éditeur

Albiana

Date

1999

Droits

Tous droits de traduction et de reproduction réservés pour tous pays

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Langue

français

Identifiant

ISBN : 2-905124-49-0
Identifiant pérenne SUDOC : http://www.sudoc.fr/049909290; Worldcat : 468407618

Localisation

Corse, Méditerranée

Lieu de consultation

Médiathèque culturelle de la Corse et des Corses

Période

18ème siècle - 19ème siècle

Citer ce document

Silvani, Paul, “Bandits corses de légende”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 20 octobre 2021, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1344.

Partager