Correspondance de John-Antoine Nau à Jean Royère (9 janvier 1916)

Description

Correspondance manuscrite originale de John-Antoine Nau adressée depuis Ajaccio (Villa Miot, Place Miot) le 9 janvier 1916 à Jean Royère, 33, rue Franklin, Paris (16e).
(Support : carte postale, 360 - Les calanches de Piana)

Retranscription :

De J.A. Nau
Villa Miot, Place Miot, Ajaccio (Corse), 9 janvier
1916

Vieux frangin,
À moi, Comte deux mots !... Pas plus pour aujourd’hui, car je n’ai qu’une demi-minute à moi ; mais je ne veux pas rester sans te remercier des livres qui sont bien arrivés. Tu es un bon fieu, comme d’habitude et je t’écrirai, cette semaine (ou plutôt entre lundi 10 et lundi 17).
Yette et moi t’embrassons de tout coeur, comme nous t’aimons, ainsi que la dame Boudette et Guezitte.
Ton vieux frangin,

John-Antoine Nau

« Que devient Melle Uhlu ? » me demande ma fille Titine.

Auteur

Nau, John-Antoine

Source

Gherardi, Eugène F.-X., Tournant de la Marine : La Corse de John-Antoine Nau 1909-1916, Ajaccio : Albiana, 2016.

Date

9 janvier 1916

Contributeur

Royère, Jean

Droits

Collection particulière

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Relation

Fonds John-Antoine Nau

Langue

français

Citer ce document

Nau, John-Antoine, “Correspondance de John-Antoine Nau à Jean Royère (9 janvier 1916)”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 20 octobre 2021, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1102396.

Partager