Correspondance de John-Antoine Nau à Jean Royère

Description

Correspondance manuscrite originale de John-Antoine Nau à Jean Royère.
(Support : papier libre)

Retranscription :

Vieux frangin,
Un quart de mot pour t’envoyer le petit bout de lettre pour M.r Francis Charmes.
En te remerciant d’avancer, je te prie d’embrasser pour Yette et pour moi l’amie Boudette et la gentille Guezitte comme nous t’embrassons, c’est-à-dire de tout cœur.
Ton vieux frangin,

John-Antoine Nau

Maria Sardina est nommée à Porto-Vecchio (Sartène)
Moi à Ajaccio comme candidat étranger
Yette à Bastia
Toutoune à Calvi
Bidoche (fille de Titine-Toutoune) à Corte
Uhlu doit être nommée quelque part !

??? J’aurai fait passer quatre suffragettes et un féministe.

Auteur

Nau, John-Antoine

Source

Gherardi, Eugène F.-X., Tournant de la Marine : La Corse de John-Antoine Nau 1909-1916, Ajaccio : Albiana, 2016.

Contributeur

Royère, Jean

Droits

Collection particulière

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Relation

Fonds John-Antoine Nau

Langue

français

Citer ce document

Nau, John-Antoine, “Correspondance de John-Antoine Nau à Jean Royère”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 17 octobre 2021, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1102389.

Partager