Erone

Description

Le village est composé de maisons anciennes pour la plupart, datant des 18e et 19e siècles au plus tard si l'on s'en réfère au Plan Terrier de 1795 et au cadastre napoléonien de 1850. Le village n'est pas très grand, il couvre une partie peu importante de la superficie de la commune. Certaines maisons y semblent à l'abandon. Il n'y a pas que des maisons dans le village, il y a aussi deux séchoirs à châtaignes. L'église paroissiale est isolée à quelques mètres du village. Sur le territoire de la commune, on trouve des moulins à eau au bord de la rivière Casaluna.

"Dossier collectif Maisons" :

7,14 % des maisons repérées datent du 18e siècle, 85,71 % des maisons repérées datent du 19e siècle, 7,14 % des maisons repérées datent du 20e siècle

La plupart des maisons possèdent des murs en pierre, certaines son crépies ou possède un enduit partiel à la chaux.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : pierre locale ; moellon ; enduit partiel ; crépi

Auteur

Casanova Antone ; Guignon Jean-François

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Localisation

Lieu de consultation

Corse, Haute-Corse, 2B, Canton de Bustanico

Période

Le village existe au moins depuis le 18e siècle, comme semble l'indiquer le Plan Terrier de 1795, il est déjà à l'état de commune. Si l'on regarde le cadastre napoléonien de 1850, le cadastre actuel ainsi que la disposition actuelle du village, il y a eu des constructions tout au long de son histoire, ainsi que d'autres qui ont disparu. La commune possédait une activité agricole et industrielle sur son territoire, comme l'atteste la présence de 4 moulins à eau en ruine datant au plus tard du 19e siècle au bord de la rivière Casaluna, ainsi que deux séchoirs à châtaignes à l’intérieur du village. Le village possède une seule fontaine, qui sert aussi de lavoir, et qui date de la première moitié du 20e siècle. On trouve non loin du village une église datant au plus tard du 18e siècle, c'est l'église paroissiale San Martino.

Citer ce document

Casanova Antone ; Guignon Jean-François, “Erone”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 21 octobre 2021, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1100124.

Partager