four à poix

Description

La jarre principale était remplie de bûchettes de pins, le feu était mis sur la partie supérieure des bûchettes et dès que la combustion était commencée, la jarre était fermée par de grosses pierres jointives, recouvertes de terre pour assurer l’isolation. La jarre secondaire qui avait assuré l’arrivée d’air au départ de la combustion était alors obstruée par une pierre et servait à recueillir la poix. La combustion durait environ 48 heures.

Auteur

Marchini Vannina ; Trojani Vincent

Date

1er quart 19e siècle

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Localisation

Lieu de consultation

Corse, 2B, Asco, Caldane, 42° 25' 00, 8° 57' 00

Période

Selon Diodore de Sicile, l'activité de la fabrication de poix daterait de l'antiquité, mais le plus ancien document en évoquant la production est une lettre du commissaire de Calvi aux Procuratori delle galere, en 1599.

Provenance

propriété publique

Citer ce document

Marchini Vannina ; Trojani Vincent , “four à poix”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 22 janvier 2022, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1098768.

Partager