église paroissiale Saint-Pierre

Description

Edifice de plan allongé à chevet polygonale, formé d'une nef à 3 vaisseaux, un vaisseau central et 2 collatéraux à travées rythmiques. Il est éclairé de 9 fenêtres hautes. Le vaisseau central et les collatéraux voûtés en arêtes. Elévation antérieure à modénature simple s'étageant sur 2 niveaux. Le second est animé de 3 baies cintrées avec parement de pierre de taille surmontées d'un oculus. Porte à 2 vantaux de bois, surmontée d'une imposte semi-circulaire en fer forgé. La façade latérale et le chevet sont animés de contreforts en maçonnerie. Elévation antérieure à modénature simple encadrée par des contreforts en pierre de taille. Tour-clocher de plan centré se développant sur 3 niveaux. Base talutée percée d'une ouverture accessible de plain-pied, est séparée par une corniche moulurée du second niveau éclairée par 4 baies cintrées avec parement de pierre de taille. Le 3e et dernier niveau est séparé du second par une corniche moulurée et percé de 4 fenêtres géminées. Il abrite également la chambre des cloches. Flèche polygonale servant de couverture en maçonnerie, présentant 2 horloges.

Auteur

Fresi Laura ; Luciani Noëllie ; Mosso Jérôme

Date

1885 ; 1925

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Localisation

Lieu de consultation

Corse, 2B, Haute-Corse, Vivario, 42° 10' 23, 9° 10' 18

Période

Eglise paroissiale figurant sur le plan Terrier, ainsi que sur l'ancien cadastre dressé en 1847. Sous le gouvernement de juillet, l'église avait trouvé comme protecteur le général Morandi, officier supérieur et gouverneur de l'île, qui voulu l'agrandir et l'arranger. En 1845, il est fait mention dans le renseignement statistique des églises et presbytères que l'église curiale présente un intérêt artistique et qu'elle nécessite de nombreuses réparations. Il faudrait construire une sacristie, la chaire à prêcher, et réparer le pavage. En 1870, le président de la commission municipale voulut raser l'église et le clocher pour en bâtir une plus grande et plus monumentale. L'édification de l'église actuelle a commencé en 1885 sous l'égide du maire Marietti. En détruisit l'ancienne chapelle pisane dédiée à Saint-Nicolas pour édifier l'église paroissiale Saint-Pierre. En 1901, l'abbé Giacometti est envoyé dans la paroisse de Vivario par Monseigneur Olivieri, évêque d'Ajaccio en qualité de curé doyen. Il relance les travaux de l'église qui seront achevés en 1925 pour lui donner sa forme actuelle.

Provenance

propriété publique

Citer ce document

Fresi Laura ; Luciani Noëllie ; Mosso Jérôme, “église paroissiale Saint-Pierre”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 18 janvier 2022, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1095744.

Partager