Les édicules votifs de la ville de Gênes

Sous-titre

Description

Un grand nombre d’édicules privés de leur statuaire ont été répertoriés au sein de la cité. La majorité d’entre eux s’inscrive dans une tradition baroque du XVIIe et XVIIIe siècle, bien que quelques exceptions aient pu être associées à une tradition médiévale et renaissance. L’absence de statue ou bien la vétusté de ces niches votives est relative aux dégâts causés par les bombardements durant la Seconde Guerre Mondiale.

Table des matières

PANNEAU XVIII : Conclusion : les moyens entrepris par les villes de Gênes et de Bastia en matière de sauvegarde et de valorisation envers ce patrimoine religieux à caractère populaire

Auteur

Frédérique, Valery

Source

Photographies réalisées par Frédérique Valery

Éditeur

M3C, Université de Corse

Date

2013

Droits

Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Langue

Français
Italien
Corse

Période

16e-19e

Citer ce document

Frédérique, Valery, “Les édicules votifs de la ville de Gênes”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 22 septembre 2021, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1094271.

Partager