maison

Description

Bâtiment dont les murs sont entièrement enduits à la chaux et au ciment. A certains endroits, les manques du crépi font apparaitre un appareillage de granite et des pierre de taille romane. Le logis était réparti entre les différents niveaux. L'encadrement de la porte principale possède un arc plein cintre et deux colonnes, le tout en granite rose. Les encadrements des fenêtres étaient travaillés et la bâtisse possède un faux chainage d'angle. Des oculi servaient à l'éclairage des combles.

Auteur

Luciani Chjara ; Stefanaggi Xavier

Date

18e siècle (?) ; 2e quart 19e siècle ; 20e siècle

Droits

(c) Collectivité Territoriale de Corse ; (c) Università di Corsica Pasquale Paoli

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Localisation

Lieu de consultation

Corse, 2A, Corse-du-Sud, Vero, Baratta, 42° 02' 53 N, 8° 55' 47 E

Période

Bâtiment figurant sur le cadastre napoléonien dressé en 1851 sous le nom de maison Barotta. Il fut transformé en gendarmerie à la veille du Second Empire pour abriter le corps des voltigeurs afin d'éradiquer le banditisme. La bâtisse est en partie construite avec des pierres de l'ancienne église pievane Saint Jean-Baptiste qui se trouve à proximité.

Provenance

propriété privée

Citer ce document

Luciani Chjara ; Stefanaggi Xavier, “maison”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 18 mai 2022, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1093601.

Partager