Ucciani

Sous-titre

Auccià

Liste des édifices étudiés :

Description

La commune d’Ucciani se trouve en Corse du Sud, canton du Celavo-Mezzana. Elle fait partie de la Communauté des Communes de la Haute Vallée de la Gravona. Sa superficie est de 2300ha. Les communes limitrophes sont Tavera, Bastelica, Rezza, Azzana, Vero et Carbuccia. Le village se situe entre 400 et 500 mètres d'altitude. Il se compose du village principal et du hameau de Crucoli. Le point culminant de la commune est A Punta d'Isa (1610m) dont le sommet se partage entre les communes de Bastelica et Tavera. L'eau y est abondante, on y trouve une cinquantaine de sources. Le village est entouré de châtaigniers et de chênes verts, on y trouve quelques oliviers. Les surfaces agricoles se trouvent principalement au lieu-dit Tuschini et Tinturaghju, on y cultivait du blé, de l'orge et on y faisait du foin.

"Dossier collectif Maisons" :

347 bâti INSEE ; 24 repérées ; 9 étudiées

9% des maisons repérées datent du 16e siècle ; 15% des maisons repérées datent du 17e siècle ; 27% des maisons repérées datent du 18e siècle ; 30% des maisons repérées datent du 19e siècle ; 18% des maisons repérées datent du 20e siècle.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : granite ; maçonnerie

Matériaux de la couverture : tuile creuse mécanique ; tuile plate mécanique ; tôle ondulée

Auteur

Luciani Chjara ; Stefanaggi Xavier

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Licence

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, à la condition expresse de citer l’institution de conservation et l'identifiant de la ressource comme suit : « Médiathèque Culturelle de la Corse, [identifiant de la ressource] ».

Localisation

Lieu de consultation

Corse, Corse-du-Sud, 2A, Canton de Celavo-Mezzana

Période

Le territoire de la commune d'Ucciani est certainement occupé depuis la préhistoire comme l'atteste le menhir trouvé à Tavera, non loin de ce territoire. Après la chute de l'Empire Romain, pour fuir les multiples invasions, les habitants du bas des vallées se réfugièrent en montagne. C'est durant le haut moyen-âge que se développèrent les implantations de Tassu, de Mariaccia, de Meligrossi et de Sant'Antonu. Les restes de la chapelle San Lunardu, qui, selon la tradition aurait été la chapelle du Tassu ont été datés du IXe siècle. Aux alentours de l'an mille, peu à peu, les sites primitifs furent réoccupés et des édifices religieux bâtis (Sant' Antonu, Santa Barbara, Sant' Antuninu, Cunventu...). L'église paroissiale Saint Antonin est signalée par Mgr Mascardi en 1587. A l'époque moderne, la culture du châtaignier se développa et jusqu’à 9 moulins fonctionnèrent dans la commune. Sur le plan terrier, les villages de Tassu et de Sant' Antonu sont ruinés, celui de Meligrossi n'apparait plus celui de Mariaccia possède encore des habitants. Au XIXe siècle, avec la construction d'un pont au lieu dit Vercaghju, l'amélioration des routes et l'arrivée du chemin de fer, l'économie se développa quelque peu. Comme les autres villages de la vallée de la Gravona, Ucciani perdra environ 10% de sa population lors du premier conflit mondial.

Citer ce document

Luciani Chjara ; Stefanaggi Xavier, “Ucciani”, Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, consulté le 24 octobre 2021, https://m3c.univ-corse.fr/items/show/1092640.

Partager