7. Livres et vie intellectuelle : autour de Paoli et de l’Université

<a href="/items/browse?advanced%5B0%5D%5Belement_id%5D=50&advanced%5B0%5D%5Btype%5D=is+exactly&advanced%5B0%5D%5Bterms%5D=%3Cp%3EDocuments+in%C3%A9dits+sur+l%E2%80%99Universit%C3%A9+de+Pasquale+Paoli+%281765-1768%29%3C%2Fp%3E"><p>Documents inédits sur l’Université de Pasquale Paoli (1765-1768)</p></a>

On manque à ce jour de témoignages précis sur la pratique de la lecture et les tendances de la vie intellectuelle à Corte, autour de l’Université, de 1765 à 1769. On sait cependant que les principales bibliothèques se trouvaient au couvent des capucins et surtout à celui des franciscains où demeuraient la plupart des enseignants, en majorité clercs réguliers – sans compter celle du Général lui-même, aux multiples intérêts : humanistes, juridiques et techniques. Corte, ville universitaire et capitale administrative, consommait aussi beaucoup de papier et d’encre à l’image de Pasquale Paoli lui-même qui utilisait dans ce domaine les services de l’imprimeur Batini.