10. La solidarité des communautés villageoises en faveur de la promotion intellectuelle et sociale de la jeunesse

<a href="/items/browse?advanced%5B0%5D%5Belement_id%5D=50&advanced%5B0%5D%5Btype%5D=is+exactly&advanced%5B0%5D%5Bterms%5D=%3Cp%3EDocuments+in%C3%A9dits+sur+l%E2%80%99Universit%C3%A9+de+Pasquale+Paoli+%281765-1768%29%3C%2Fp%3E"><p>Documents inédits sur l’Université de Pasquale Paoli (1765-1768)</p></a>

La promotion personnelle des jeunes dans la Corse des Temps modernes, loin d’être vécue de manière purement individualiste (comme souvent de nos jours) était perçue comme un aboutissement au niveau familial certes, mais aussi dans le cadre villageois qu’elle enrichissait par ailleurs de techniciens du droit (notaires). C’est dans cette forme d’esprit communautaire protecteur et chaleureux, aujourd’hui en partie disparu, qu’il faut lire les témoignages ci-après. On notera sans surprise les fortes garanties morales, religieuses et patriotiques avancées par ces petits notables ruraux à l’appui des demandes des jeunes pétitionnaires issus de leurs rangs.