Sporting Club de Bastia (fonds Louis Amadori)

Description

Les photographies présentées ici font partie d’une acquisition d’un fonds concernant le club de football du Sporting Club de Bastia : SC Bastia/Atletico Mardid de 1972, l’épopée en coupe de l’UEFA en 1978, la victoire en coupe de France en 1981, la catastrophe de Furiani en 1992...

Documents de la collection

Fonds Amadori – Sporting Club de Bastia – Joueurs, entraîneurs, équipes, supporters
Louis Amadori est un photographe, toujours en activité, sis au 12, boulevard Gaudin, à Bastia. Il est également collectionneur. Il possède, selon ses estimations, près de 5 millions d’entrées photographiques, sous forme numérique, d’ektas, de…

Fonds Amadori – Sporting Club de Bastia – La Catastrophe de Furiani, le 5 mai 1992
Le 5 mai 1992, la demi-finale de la Coupe de France oppose le Sporting Club de Bastia, alors en deuxième division, à l’Olympique de Marseille. Avant cette rencontre et pour augmenter la capacité du stade de Furiani à 18 000 places, les dirigeants du…

Fonds Amadori – Sporting Club de Bastia –Victoire en Coupe de France en 1981
Pour sa première année sur le banc de touché du Sporting, l’ancien entraineur de l’AS Nancy-Lorraine Antoine Redin arrive en finale de la Coupe de France le 13 juin 1981. Pour y arriver, le Sporting a successivement éliminé Caen (D2, 3-0), Auxerre…

Fonds Amadori – Sporting Club de Bastia – L’épopée européenne de 1978
Durant la saison 1976-1977 et sous les ordres de Pierre Cahuzac, le Sporting Club de Bastia termine à la troisième place du championnat de France de première division avec la meilleure attaque (82 buts) conduit par des joueurs tels que Zimako, Papi,…

Fonds Amadori – Sporting Club de Bastia – Coupe des coupes de 1972 : Bastia/Atletico Madrid
Lors de la saison 1971-1972, le SECB parvient à se hisser en finale de Coupe de France mais est défait par l’Olympique de Marseille, 2 buts à 1. Cette même saison, l’Olympique de Marseille est sacré champion de France et donc déjà qualifié pour une…
Consulter les 5 contenus