Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

 

La Corse, interstice impertinent de l’histoire, est au cœur du présent travail de recherche qui se donne pour objectif d’en retracer ses plus grandes mobilisations de 1945 à nos jours à partir d’archives audiovisuelles publiques. En effet les médias, témoins de leurs temps, sont aussi de précieux adjuvants de la mémoire tant individuelle que collective. C’est à travers le CPER 2012-2014 que ce programme de recherche a pu être initié et financé. L’idée a vu le jour lors d’un séminaire doctoral en Sciences de l’Information et de la Communication, un lieu où le triptyque donner-recevoir-rendre prend tout son sens et c’est grâce à un partenariat avec l’Institut National de l’Audiovisuel qu’elle a pu se concrétiser. Le Tempo « Médias et mobilisations en Corse de 1945 à nos jours » est une sorte de fresque thématique où les usagers (publics, universitaires, étudiants, etc…) auront à leur disposition une sélection de documents immédiatement accessibles, présentés de manière chronologique et organisés selon quatre focales (Problématiques culturelles et sociales, Dynamiques politiques avant Aleria, Dynamiques politiques après Aleria, Emergences environnementales). L’expérience est pionnière : un thésaurus d’informations médiatiques couvrant plus d’un demi-siècle sur les fortes mobilisations que la Corse a connues. Ce corpus, composé de 80 documents audiovisuels sélectionnés dans les archives de l’INA, pourra être simplement visionné, critiqué ou travaillé, selon les desiderata de chacun et selon les objectifs des usagers. Certes, les images ne sont pas neutres ! Cependant, elles peuvent également trouver toute leur place à la M3C pour alimenter la réflexion en cours sur les processus de patrimonialisation menée à l’UMR-CNRS LISA 6240. Il était alors nécessaire de les proposer à la lecture, de les remettre dans le circuit de la réception pour que témoins, acteurs et observateurs puissent s’en emparer et, bien sûr, analyser grâce à cette rétrospective les questions vives de l’action collective et de l’Espace public.

Françoise Albertini Mcf-Hdr en SIC