Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

église paroissiale Sainte-Marie dite Santa-Maria

Titre

église paroissiale Sainte-Marie dite Santa-Maria

Description

Édifice de plan en croix latine, à chevet plat, formé d'une nef unique voûtée en berceau et de deux chapelles. L'élévation antérieure présente une porte d'entrée à 2 vantaux en bois, une niche de dévotion, une fenêtre haute, un fronton triangulaire accompagné d'une colonne circulaire légèrement galbée d'une hauteur d'environ 4 mètres et d'une tour-clocher à 4 niveaux. Les deux premiers niveaux ont des ouvertures bouchées ; le troisième niveau à baies libres cintrées abrite la chambre des cloches ; le quatrième niveau, également à baies libres cintrées, est couvert d'un oculus. La tour-clocher est sommée d'un dôme polygonal.

Créateur

Chiari Laurent ; Laborde Mathieu

Date

1ère moitié 16e siècle (?)

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, 2B, Haute-Corse, Prunelli-di-Fiumorbo, 42° 0' 35'', 9° 19' 24''

Temporal Coverage

Église pouvant dater de la première moitié du 16e siècle. Elle est évoquée par Monseigneur Giustiniani (1470-1536) dans sa "Description de la Corse" en tant que "Capella Santa Maria de li Prunelli di Fiumorbo". Puis, en 1589 lors de son voyage ayant pour but de recenser les édifices religieux de l'île de Corse, Mgr Mascardi mentionne alors cette église comme la piévanie de Cursa. Après l'étude de ses propos, Moracchini-Mazel émet l'hypothèse d'un aspect roman : "Un toit, une charpente et en pierres, des sièges en pierre au bas des murs qui comportent des trous ( de charpente).... trois portes , l'autel sous une abside... un baptistère qui est un vase en marbre placé sur une colonne faite de pierre liées avec de la chaux". L'église piévane a très certainement connut une seconde phase de construction importante dont la datation reste encore inconnue. Son fronton est animé d'un colonne de l'ancienne église piévane de Cursa (11e siècle) dont les pierres ont été transportées par les habitants de Prunelli-di-Fiumorbo dans la première moitié du 19e siècle. En 2007, la foudre est tombé sur la sacristie de l'église déclenchant un incendie, d'où une restauration importante de l'intérieur de l'édifice. En 2007, la foudre a frappée sur la sacristie déclenchant un incendie dans l’église : d'importants travaux de restauration (aujourd'hui achevés) ont été engagés à l'intérieur de l'édifice. (Sources : GRAZIANI (A.-M.), Description de la Corse d’Agostino Giustiniani, Ed. Alain Piazzola, Ajaccio, 1993 ; MORACCHINI-MAZEL (G.), Les Églises Romanes de Corse, Centre national de la recherche scientifique, 2 tomes, Paris, 1967 ; FIGARI (L.), Prunelli-di-fiumorbu : Une singulière découverte à l'église Sainte-Marie, Corse-Matin, lundi 24 août 2009).

Provenance

propriété de la commune

Geolocation

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking