Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Les pères fondateurs de la nation corse (1729-1733)

Titre

Les pères fondateurs de la nation corse (1729-1733)

Sujet

histoire, pays, homme, révolte, révolution, Gênes, génois, Autriche, chef, politique, société, population, peuple, autodétermination, indépendance, Lumière, révolutionnaire, théologie, liberté, armée, alliance, clan, stratège, Europe, émancipation, religion

Description

Jusqu'en 1730, quelques rares Corses avaient fait parler d'eux mais personne ne parlait de la Corse. Or en 1730, commence dans cette île une révolution qui va durer 40 ans et passionner l'Europe des Cours et des Lumières. Désormais de Pascal Paoli à Napoléon Bonaparte, le monde entier ne pourra plus ignorer la Corse!
L'hypothèse que retient habituellement l'historiographie est celle d'une jacquerie, spontanée, qui se serait transformée au fil des années en révolution, orientée et dirigée vers l'émancipation intégrale des Corses vis-à-vis de la république de Gênes.
Le présent travail remet en cause cette interprétation traditionnelle. Il s'appuie sur de nombreux textes donnés ici dans leur transcription originale et dans leur traduction.
L'ensemble de ces documents met en évidence le rôle d'un groupe d'hommes, qui sont à proporement parler les "pères fondateurs de la Nation Corse".
Leurs noms sont restés vivaces dans la mémoire insulaire : Luigi Giafferi, Andrea Ceccaldi, Giacinto Paoli, Erasmo Orticoni, Giulio Matteo Natali, Gregorio Salvini...
Les pères fondateurs de la Nation Corse sont les précurseurs des débats qui ébranleront le reste du monde, notamment celui du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes!
583 pages

Table Of Contents

Table des matières

Avant-propos 7

 

Chapitre préliminaire:

La Corse, à la fin des années 1720

Une société rurale, soumise à un pouvoir absolutiste par un État déliquescent 12

Les forces sociales constitutives de la Révolution corse 12

Un pouvoir génois à bout de souffle 19

Le fondement du pacte est miné : plus d'impôts, mais toujours autant d'insécurité 21

Une conjonction de facteurs aggravants 22

Le contexte international: les Espagnols s'apprêtent à débarquer en

face des côtes corses 22

Des circonstances aggravantes en Corse 25

Une situation politique plus conflictuelle 26

Luigi Giafferi prend 1' initiative 28

 

Première partie:

Les ambivalences initiales : paysans et notables;

réformes ou révolution (1729-1730)

Les débuts de l'insurrection (janvier à avril 1730) 42

De l'étincelle à l'embrasement (fin décembre à fin janvier) 42

Du sac de Bastia (18-21 février 1730) à l'arrivée du commissaire Venoroso (10 avril 1730) 70

Après le siège de Bastia 86

Quand Pinelli expédie les affaires galopantes (8 mars-3 avril) 90

Les autorités génoises en plein désarroi 94

La tentative de règlement pacifique avec le commissaire Venoroso (de la mi-avril à la mi août) 103

L'apparence d'un état de grâce (mi-avril à mi-mai) 103

Des demandes aux réponses (fin mai à début août) 120

Sans attendre les réponses génoises,l'agitation reprend (juin-début août) 135

Les hésitations génoises et l'internationalisation de la question corse 145

Des réponses génoises à l'organisation de l'insurrection (début août à octobre 1730) 159

 

 

Conclusion de la première partie 189

 

Deuxième partie:

L'affirmation de la nation corse

(janvier à août 1731)

L'évolution du contexte international au début de 1731 191

En Corse, un drôle d'armistice (janvier-février 1731) 193

Les débuts du nouveau pouvoir insurrectionnel 193

Le pouvoir génois se résigne à demander le soutien de l'empereur 199

Le jeu du chat et de la souris (février 1731) 205

L'assemblée des théologiens d'Orezza (4 au 9 mars 1731) 207

Peut-on justifier l'insurrection et comment? 214

Légitimité de l'insurrection 216

Conséquences considérables de ce texte 220

Initiatives corses qui découlent de ce congrès de théologiens 221

Proclamation des généraux 223

Le conflit s'envenime (mars à mai 1731) 229

Une situation européenne mouvante 230

La consulte de Vescovato et l'adoption du « Ristretto » 235

Après la consulte de Vescovato 249

Menuet diplomatique autour de la Corse et d'un « ventre enceint » 257

Incertitude gynécologique et compromis austro-espagnol 258

La consulte de San Pancrazio di Bozio mandate Luigi Giafferi et Erasmo Orticoni 259

En Corse, la fin de l'armistice (18 mai au début juin) 265

Début de mission en Terraferma 269

La mission à Rome du chanoine (juin-début septembre 1731) 270

Les Génois tentent d'empêcher la mission du chanoine 270

Premières entrevues avec le neveu et l'oncle Corsini : Le cardinal et le Pape 273

La tentative de médiation du pape 278

La recherche du soutien espagnol 290

Les impériaux s'apprêtent à intervenir (de la mi-juillet au début août 1731) 295

Conclusion de la deuxième partie 299

Pour quelles raisons la course de vitesse engagée entre les insurgés et la République a-t-elle été perdue ? 300

 

Troisième partie:

L'intervention autrichienne

(août 1731-juillet 1732)

La résistance corse face à une intervention autrichienne limitée

(août 1731-avril 1732) 301

Un premier corps expéditionnaire qui rencontre rapidement ses limites (août-septembre) 302

Premières incursions et excursions autrichiennes 305

L'insurrection corse tente de s'organiser 314

La fin de la mission à Rome du chanoine Orticoni 317

En Corse, premiers contacts exploratoires entre les belligérants 319

Renforts autrichiens et initiative corse 325

Livourne, à la fin de septembre 1731 333

La marche sur Vescovato et ce qui s'ensuivit (octobre et novembre) 338

L'avenir de la Corse , entre Vienne, Gênes et Florence 340

L'expédition s'achève à San Pellegrino (24-28 octobre) 355

Livourne et la Toscane passent sous le contrôle espagnol, novembre en Terraferma 362

Regain de méfiance entre l'Autriche et les franco-espagnols dans la deuxième quinzaine de novembre 363

Après San Pellegrino, en novembre 1731 364

Au-delà des monts , confusion et règlements de compte 364

Gênes refuse le protocole de San Pellegrino 369

Un hiver de guérillas, de décembre à mars 374

Les effets du refus génois de la convention de San Pellegrino 374

De nouvelles tractations entre Vienne et Gênes 377

Don Carlos arrive en Toscane 379

Les Corses contre-attaquent (mi-janvier à mi-mars 1732) 379

Le chant du cygne de la première insurrection 382

La campagne de Luigi Giafferi dans le Sud 392

Don Carlos en Toscane, en attendant la Corse? 399

Les Autrichiens s'apprêtent à en finir 399

Nouveau différend entre Autrichiens et Génois 399

La seconde campagne des troupes impériales et la fin de la première insurrection (avril à juillet 1732) 406

Les préliminaires de la campagne 406

L'occupation autrichienne (22 avril-9 mai) 415

La Balagne 416

La marche jusqu'au Golo 417

Le début des tractations 418

Reddition des chefs de l'insurrection 419

La fin de l'insurrection 426

Et pendant ce temps, les Espagnols 428

L'arrestation des chefs, le 20 mai 429

La fin de l'occupation autrichienne 433

Les chefs corses prisonniers à Gênes 435

 

Chapitre épilogue : Entre deux insurrections, le retrait des Autrichiens et la libération des chefs (juillet 1732-juin 1733)

Les premières réactions corses 445

La partie de bras de fer reprend entre Vienne et Gênes 447

La résistance corse part de Livourne 449

Les Génois s'ouvrent au dialogue 453

Les concessions 466

Rivarola n'a plus le moral 468

La fin de l'intervention autrichienne 476

Le climat dans l'île, au départ des derniers Autrichiens 478

 

Conclusion Générale 481

 

L'unité de la Révolution corse  482

Une révolution des Lumières 484

Le déclenchement de l'insurrection 488

Les véritables objectifs de l' insurrection 491

La diplomatie des pères fondateurs 493

 

Annexes

Annexe 1 - Sigles et abréviations dans les textes 499

Annexe 2 - Glossaire 500

Annexe 3 - L'évolution du contexte international (1711-1727) 503

Annexe 4 - La composition du corps électoral et de l'assemblée des Nobles XII 514

Annexe 5 - La montée des doléances 517

Annexe 6 - Le progetto conciliativo (février 1730) et les arguments génois 518

Annexe 7 - Parallèle textuel entre les préambules des Richieste et du Ristretto 523

Annexe 8 - Parallèle textuel entre le Manifeste anonyme et la Giustificazione 525

Annexe 9 - La lettre du chanoine Orticoni, Livourne, le 28 septembre 1731 526

Annexe 10 - Comparaison des règlements de janvier 1733 et de novembre 1738 par Don Gregorio Salvini 540

Index des lieux 552

Index des personnes 558

Bibliographie commentée 565

Table des documents 575

Créateur

Luciani, Evelyne
Taddei, Dominique

Éditeur

Albiana

Date

2009

Droits

Tous droits de publication, de traduction, de reproduction réservés pour tous pays

Relation

Collection : Prova

Langue

français

Type

text

Identifiant

ISBN : 978-2-84698-295-5
Identifiant pèrenne SUDOC : http://www.sudoc.fr/140805834; Worldcat : 690388380

Couverture

Corse, Méditerranée

Spatial Coverage

Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses

Temporal Coverage

18ème siècle

Item Relations

This item has no relations.