Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

église paroissiale Sainte-Marie

Titre

église paroissiale Sainte-Marie

Description

Le bâtiment est accessible par un perron en dalles de schiste. L'élévation antérieure est composée d'une façade et d'un fronton baroques ordonnancés. Pilastres engagés. Plaques de schiste en débord formant chapiteaux. L'édifice est percé de 7 fenêtres et 3 portes couvertes d'arcs en pierre appareillée. Niche à statue. Seuil monolithe. Plaque de schiste gravée :"D.O.M. FECIT MARCELLI SYNDACO POLI" datée de 1904 intégrée au premier niveau du clocher-tour. Développé sur 4 niveaux marqués par des bandeaux de séparation, il est percé de baies cintrées. Les élévations sont rythmées par des pilastres engagés. Contreforts. Jours. Trous de boulin. L'église présente un plan allongé à chevet plat, voûté d'arêtes, surmonté d'un arc triomphal. L'édifice est composé d'un vaisseau unique, voûté d'arêtes, flanqué de 6 chapelles latérales, voûtées en berceau, et à lunettes. Il est percé d'une porte et de 5 baies hautes. Double corniche moulurée. Des pilastres rythment  le développement de la nef et marquent l'alternance de la largeur des chapelles latérales. Dans la première chapelle latérale droite, une plaque de marbre à la mémoire des victimes de la première guerre mondiale et, au sol, une plaque sur socle commémorative des victimes des deux guerres. La 2ème chapelle latérale droite abrite des fonts baptismaux tripartites en marbre. Le décor rayonnant du pavement polychrome est réalisé en galets de rivière. Date MCMLVI incluse au pavement. Sur la partie gauche de la nef, chaire à prêcher et escalier droit en maçonnerie. Marches en dalles de schiste.

Créateur

Michel Mélanie ; Soldati Agnès

Date

19e siècle ; 1904 ; 1956

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, 2B, Campi, 42° 16' 16.92, 9° 25' 24.97

Temporal Coverage

L'église figure sur le cadastre napoléonien dressé en 1869 mais son existence est mentionnée sur un "état des églises et presbytères de l'arrondissement de Corte" en 1825. A cette date, son presbytère est "en mauvais état" et sous charpente. En 1846, une demande d'agrandissement de l'église et du presbytère est exprimée en même temps que celle de la construction d'une voûte et d'un clocher. Des dépenses pour l'exécution du plan de l'église paroissiale apparaissent sur les registres de comptes communaux de 1868 à 1874, date à laquelle Campi obtient une subvention pour l’achèvement du bâtiment. En 1904, une plaque de schiste est gravée à la mémoire d'un desservant par le maire de l'époque (POLI). Elle est aujourd'hui intégrée au premier niveau du clocher, dont la première mention de l'existence est faite en 1906.

Provenance

Propriété publique

Item Relations

This item has no relations.