Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Fonds Chiatra – Les familles

Titre

Fonds Chiatra – Les familles

Sujet

zitelli, paese, chiatra, cismonte, ritratti, zitellina, ziteddu, ziteddina, photographie, iconographie, mémoire, histoire, Alesani, Castagniccia, Verde

Description

Chjatra hè un paese di Corsica suprana chì face parte d'una pieve anziana chjamata Verde chì si trova à l'orlu urientale di a Castagniccia. Oghje, face parte di a cumuna di l'Oriente è di u cantone di Moita-Verde. U paese hè in cima d'una culetta è hà un'appertura impurtente nant'à u liturale, ciò chì li dà un impiazzamentu strategicu. Adupratu tempi fà per curà u mare, è oghje per via di u turisimu. 
À u principiu di u XXe seculu, a pupulazione hè di 500 persone ma dopu à guerra di 39-45 hè cascata à 163. Oghje, per via di a so carta maestra, a pupulazione si rinforza è si sviluppa pocu à pocu. Certe sfundazione è ruderi, mostranu chì l'attività agricola face parte di quellu paese dapoi i tempi landani.

Ritratti pigliati trà 1880 è 1930. In i tempi a zitellina era assai difficiule. Per campà ci vulia à travaglià notte è ghjornu è quandu i parenti avianu bisognu, i zitelli duvianu aiutà li. A struzzione era sopr'à tuttu un amparera di u mistieru famigliale. 

Vestitu per a femina è pantalone è camisgetta per u masciu. 
In quellu periudu, ùn avianu tutti scarpi, intantu marchjavanu scalzi. Certi ficcavanu stacchitti sott'à i scarpi per rinfurzà a sola.

E cundizione di vita eranu tale chì a murtalità era forte assai (Malatia, Debbulezza fisica, struppiatura, sfurmazione fisica, ecc). A pediatria ùn era ancu una prufessione stabile è cunisciuta.

Chjatra est un village de Haute-Corse qui fait parti d'une ancienne pieve appellée Verde, située en bordure orientale, au sud-est de la Castaniccia. Aujourd'hui, elle fait partie de la commune de l'Oriente et du canton de Moita-Verde. De part son ouverture panoramique sur la mer Tyrrhéniennes et ses îles, le village détient une position géostratégique. Utile dans le passé pour guêter le littoral d'un potentiel ennemi, et dans le présent pour le tourisme. Au début du XXème siècle, la population était d'environ 500 habitants mais après la guerre de 39-45 elle a chuté à 163. Depuis cette époque, la démographie croît de par ses atouts patrimoniaux, et agricoles pour se stabiliser dans les 200 habitants. Des vestiges de différentes époques démontrent une activité agricole omniprésente dans la microrégion: clémentines, noisettes, châtaignes, etc.

Photos réalisées entre 1880 et 1930. Dans le temps l'enfance était très difficile. Pour pouvoir vivre il fallait travailler très dure et lorsqu'ils en avaient besoin les enfants devaient les aidés. Leur instruction était surtout basé sur l'apprentissage du métier familiale. 

Robe pour les filles et pantalon avec chemise pour les garçons.
A cette époque, ils n'étaient pas tous chaussés. En attendant, ils marchaient pieds nus. Certains capittonaient leurs semelles pour les protéger le plus longtemps de l'usure. 

Les conditions de vie étaient tel que la mortalité était très élevée (maladie, faiblesse, fatigue, blessure, déformation physique, etc). La pédiatrie n'était pas encore une profession stable et beaucoup pratiquer.

La Municipalité de Chiatra est propriétaire d’un fonds comprenant deux-cents plaques photographiques au bromure d’argent. Ces dernières immortalisent des scènes majeures de la vie agro-pastorale entre la fin du XIXème siècle - les tous premiers clichés datent de 1891 - et la première moitié du XXème siècle. Outre les portraits de familles aux origines sociales diverses, qui témoignent des usages vestimentaires de l’époque, on distingue clairement les centres d’intérêt autour desquels sont réalisées des séries complètes de clichés : le site du village et ses montagnes attenantes, les lieux remarquables du patrimoine qui ont rythmé la vie quotidienne villageoise aux siècles passés (lieux-dits, tours, maisons, fontaines, moulins, lavoir, chapelle, place du village), les progrès marquants liés à l’avènement de l’ère moderne (électricité, premières voitures, train régional), les grands conflits humains (soldats en costume de guerre ou d’apparat, compagnies, campements), l’éventail alors vivace des savoir-faire traditionnels liés à l’exploitation des ressources agrestes, cynégétiques ou halieutiques (pêcheurs, chasseurs, cueilleurs de châtaignes, vendangeurs, charbonniers, bergers, menuisiers, rémouleurs, agriculteurs, travailleurs journaliers), les familles nombreuses ou les figures marquantes de l’environnement social (habitants de la localité, instituteurs, facteurs, accordéoniste, muletiers, vendeurs ambulants, femmes en diverses tenues d’époques, bandits). L’ensemble de ces plaques de verres au bromure d'argent à la richesse remarquable est pour l’heure inédit d’argent, a été tiré sous forme de clichés photographiques.

Créateur

Municipalité de Chiatra

Droits

Municipalité de Chiatra
UMR CNRS 6240 LISA ; Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses

Relation

Fonds Chiatra

Type

Image

Couverture

Corse, Méditerranée, Chiatra, Castagniccia, Alesani, Verde

Temporal Coverage

Fin du XIXème siècle - Première moitié du XXème siècle

Item Relations

This item has no relations.