Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Fonds Chiatra – Les charbonniers

Titre

Fonds Chiatra – Les charbonniers

Alternative Title

Carbunari à u travagliu

Sujet

photographie, iconographie, mémoire, histoire, Alesani, Castagniccia, Verde, carbunari, charbon

Description

Chjatra hè un paese di Corsica suprana chì face parte d'una pieve anziana chjamata Verde chì si trova à l'orlu urientale di a Castagniccia. Oghje, face parte di a cumuna di l'Oriente et di u cantone di Moita-Verde. U paese hè in cima d'una culetta è hà un'appertura impurtente nant'à u liturale, ciò chì li dà un impiazzamentu strategicu. Adupratu tempi fà per curà u mare, è oramai per via di u turisimu. À u principiu di u XXe seculu, a pupulazione hè di 500 persone ma dopu a guerra di 1939-1945 hè cascata à 163. Oghje, per via di a so carta maestra, a pupulazione si rinforza è si sviluppa pocu à pocu. Certe sfundazione è ruderi, mostranu chì l'attività agricola face parte di quellu paese dapoi i tempi landani.

Ritrattu di carbunari di l'epica (1890-1930). À u XXu seculu, u carbonu era l'una di e materie principale aduprate per a creazione di u farru. Omu accatastava chjerchjoni di legnu in giru à un bastonu chì si cacciava à a fine di a carbunaghja. U legnu era cupertu di frasche è di terra. Si mettia à brusta drentu è s'accipava, lasciendu rinscaldà u fornu è carbunizà u legnu chì firmava.

Chiatra est un village de Haute-Corse qui fait partie d'une ancienne pieve appellée Verde, située en bordure orientale, au sud-est de la Castagniccia. Aujourd'hui, elle fait partie de la commune de l'Oriente et du canton de Moita-Verde. En raison de son ouverture panoramique sur la mer Tyrrhénienne et ses îles, le village détient une position géostratégique. Utile dans le passé pour guêter le littoral d'un potentiel ennemi, et dans le présent pour le tourisme. Au début du XXème siècle, la population était d'environ 500 habitants mais après la guerre de 39-45 elle a chuté à 163. Depuis cette époque, la démographie croît grâce ses atouts patrimoniaux et agricoles, pour se stabiliser autour des 200 habitants. Des vestiges de différentes époques démontrent une activité agricole omniprésente dans la microrégion: clémentines, noisettes, châtaignes, etc.

Photographie des charbonniers de l'époque. Au XXème siècle, le charbon était l'une des principales matières premières nécéssaires à la fabrication du fer. Le travail concistait à empiler des rondins de bois taillés autour d'un piquet. L'orifice faisait ainsi office de cheminée. Le bois empilé était par la suite recouvert de feuillage, puis de terre. On introduisait des braises et on ne laissait brûler qu'une partie du bois pour carboniser le reste grâce à la chaleur.
La Municipalité de Chiatra est propriétaire d’un fonds comprenant deux-cents plaques photographiques au bromure d’argent. Ces dernières immortalisent des scènes majeures de la vie agro-pastorale entre la fin du XIXème siècle - les tous premiers clichés datent de 1891 - et la première moitié du XXème siècle. Outre les portraits de familles aux origines sociales diverses, qui témoignent des usages vestimentaires de l’époque, on distingue clairement les centres d’intérêt autour desquels sont réalisées des séries complètes de clichés : le site du village et ses montagnes attenantes, les lieux remarquables du patrimoine qui ont rythmé la vie quotidienne villageoise aux siècles passés (lieux-dits, tours, maisons, fontaines, moulins, lavoir, chapelle, place du village), les progrès marquants liés à l’avènement de l’ère moderne (électricité, premières voitures, train régional), les grands conflits humains (soldats en costume de guerre ou d’apparat, compagnies, campements), l’éventail alors vivace des savoir-faire traditionnels liés à l’exploitation des ressources agrestes, cynégétiques ou halieutiques (pêcheurs, chasseurs, cueilleurs de châtaignes, vendangeurs, charbonniers, bergers, menuisiers, rémouleurs, agriculteurs, travailleurs journaliers), les familles nombreuses ou les figures marquantes de l’environnement social (habitants de la localité, instituteurs, facteurs, accordéoniste, muletiers, vendeurs ambulants, femmes en diverses tenues d’époques, bandits). L’ensemble de ces plaques de verres au bromure d'argent à la richesse remarquable est pour l’heure inédit d’argent, a été tiré sous forme de clichés photographiques.

Créateur

Municipalité de Chiatra

Contributeur

Santini,Tilena (stagiaire M3C)

Droits

Municipalité de Chiatra
UMR CNRS 6240 LISA ; Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses

Relation

Fonds Chiatra

Type

Image

Couverture

Corse, Chiatra, Castagniccia, Alesani, Verde

Temporal Coverage

Fin du XIXème siècle - Première moitié du XXème siècle

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking