Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Nouveau cinéma sarde

Titre

Nouveau cinéma sarde

Alternative Title

La réappropriation identitaire à travers l'écran

Sujet

art, représentations, stéréotypes, film, caméra, réalisateur, acteurs, littérature

Description

Une terre exotique aux mœurs archaïques, peuplée de bandits et marquée par la vendetta : c'est ainsi qu'a principalement été représentée la Sardaigne, pendant de nombreuses années, par un cinéma dit "sarde" s'inspirant des classiques de la littérature deleddienne et de certains faits divers, et le plus souvent réalisé par des non Sardes. L'image de l'île et de ses habitants a été forgée par le recours à un grand nombre de stéréotypes, parfois perçus comme outranciers par les spectateurs sardes. A la fin des années 80 apparaissent les premiers signes significatifs d'une "réappropriation" du cinéma sarde par les Sardes eux-mêmes. Progressivement (et surtout dans les années 2000), plusieurs réalisateurs proposent de nouvelles approches des représentations filmées de leur île, jusqu'à la constitution plus ou moins consciente d'un mouvement non officiel appelé "nouveau cinéma sarde" : G. Cabiddu, G. Columbu, P. Sanna, S. Mereu et E. Pau en sont les représentants. Cette étude se propose d'analyser, par le traitement des œuvres significatives et une approche sociologique du mouvement, le phénomène collectif du "nouveau cinéma sarde" et les démarches individuelles des auteurs qui le composent, plaçant l'identité au cœur de la question. (338 p.)

Table Of Contents

Remerciements p. 9

Introduction p. 11

De Deledda à Mereu, l’évolution de la “sardité” de la littérature au cinéma p. 17

Chap. 1. Les représentations de la Sardaigne au cinéma et le comportement face au modèle : de Cenere à Disamistade p. 19

Deleddismo”, “banditismo” et “documentarismo” : les trois axes historiques du “filon sarde” au cinéma p. 19

Deleddismo” et poids de la littérature p. 19

Banditismo” et représentation négative p. 25

Documentarismo” et réalités sardes p. 33

De Padre padrone à Gianfranco Cabiddu : le cinéma de la rupture p. 38

La polémique liée à Padre padrone p. 38

Les premiers signes d’une réappropriation du cinéma sarde par les sardes p. 41

Disamistade de Gianfranco Cabiddu, film-charnière p. 43

Il figlio di Bakunìn : du roman de sergio Atzeni au film de Gianfranco Cabiddu p. 46

La démarche militante de Gianfranco Cabiddu p. 53

Chap. 2. Des conditions favorables à l’éclosion d’un “nouveau cinéma sarde” p. 57

La production et le rôle des institutions p. 57

Les conditions de production des films p. 57

Le rôle de la Région : la loi de 2006 et la Sardegna film commissionp. 61

L’effervescence culturelle p. 72

La distribution des films et les festivals p. 72

Le soutien des institutions au genre documentaire p. 76

Le rôle du milieu associatif : ciné-clubs et Cineteca sarda p. 78

La mémoire de la Sardaigne en “accès libre familier” p. 80

Chap. 3. Du désamour à la réappropriation : le renouveau des années 2000.p. 83

Démarches individuelles et mouvement collectif p. 83

L’éclosion d’un “nouveau cinéma sarde” p. 83

Définition(s) du mouvement p. 86

La réappropriation et la normalisation du cinéma sarde p. 90

D’autres démarches p. 93

Des réalisateurs aux parcours singuliers p. 98

Gianfranco Cabiddu p. 98

Giovanni Columbu p. 101

Piero sanna p. 104

Enrico Pau p. 107

Salvatore Mereu.p. 110

II. Territoire(s) et identité(s) sarde(s) entre folklore et modernité p. 117

Chap. 1. Les représentations de la Sardaigne traditionnelle p. 119

Lieux et personnages p. 119

Une Sardaigne rurale et archaïque : le pittoresque au service de la reconnaissance p. 119

Les figures de l’identité p. 131

La dimension de “catalogue” des us et coutumes sardes que comportent les films p. 142

Entre documentaire touristique et témoignage viscéral : folklore et traditions p. 142

Croyances populaires, cérémonies et rituels p. 148

Usages et fonctions du stéréotype p. 154

L’attitude face au modèle et la ré-élaboration du stéréotype p. 154

Une légitimation de la culture sarde à travers son cinéma p. 157

Les effets sur les groupes p. 159

Chap. 2. Des problématiques nouvelles p. 163

Espaces et thématiques p. 163

La ville p. 163

L’évocation de la Sardaigne balnéotouristique p. 166

La modernité selon Enrico Pau p. 171

Le paysage urbain p. 171

Le paysage humain p. 175

Enfermement et évasion p. 179

La création d’une nouvelle représentation collective de la Sardaigne et des sardes p. 183

Le changement : rupture ou glissement ? p. 183

Une nouvelle norme p. 185

Chap. 3. Une société du mal-être entre résignation et condamnation p. 189

Construction de soi et apprentissage(s) de la violence p. 189

Sebastiano Catte dans Disamistade : le choix impossible  p. 189

Fortuna et destin(s) dans La destinazione : fuite et retour p. 195

Sonetàula ou la « vie non vécue » p. 198

Mise en scène et règlement de la violence p. 200

Horreur et terreur : l’exemple d’Arcipelaghi p. 200

Les visages de la Justice : humaine, étatique, divine ,p. 206

III. Discours sur soi et adresse à l’Autre : la portée idéologique des films et leur réception p. 215

Chap. 1. De l’authenticité au mythe p. 217

L’authenticité en question dans l’usage des langues p. 217

La situation linguistique en Sardaigne p. 217

Langue régionale et langue italienne dans les films du nouveau cinéma sarde p. 223

Les fonctions des langues p. 226

La langue comme vecteur d’authenticité p. 231

L’art de raconter et la transmission p. 236

De l’auteur au spectateur : soi, le Même et l’Autre p. 236

Sardité et sarditude partagées p. 243

De l’histoire à l’Histoire p. 247

La fiction et le réel p. 247

Tullio saba, personnage de Il figlio di Bakunìn, et la question du héros en sardaigne p. 253

Chap. 2. La réception du message p. 259

Les modes de diffusion p. 259

Festivals, circuit cinématographique et distinctions p. 259

La distribution commerciale post-cinématographique p. 268

Le rôle du récepteur dans la réception p. 277

Le renvoi de l’image de soi p. 277

La perception depuis l’étranger p. 283

Conclusion p. 287

Annexes Fiches techniques des principaux films du corpus p. 295

Bibliographie / Filmographie / Sitographie p. 305

Crédits photographiques p. 334

Créateur

Landron, Fabien

Éditeur

Éditions Alain Piazzola
UMR CNRS 6240 LISA - Università di Corsica

Date

2017

Droits

Tous droits de reproduction, de publication, de traduction réservés pour tous pays.

Langue

Français
Italien

Type

Texte

Identifiant

ISBN : 9782364790735

Couverture

Sardaigne, Méditerranée

Spatial Coverage

Médiathèque culturelle de la Corse et des corses

Item Relations

This item has no relations.