Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Fonds Amadori – Sporting Club de Bastia – La Catastrophe de Furiani, le 5 mai 1992

Titre

Fonds Amadori – Sporting Club de Bastia – La Catastrophe de Furiani, le 5 mai 1992

Sujet

sport, football

Description

Le 5 mai 1992, la demi-finale de la Coupe de France oppose le Sporting Club de Bastia, alors en deuxième division, à l’Olympique de Marseille. Avant cette rencontre et pour augmenter la capacité du stade de Furiani à 18 000 places, les dirigeants du club font appel à une entreprise spécialisée à Nice. A partir du 28 avril, elle met en place une tribune métallique de 9000 places. Construite à la hâte, la tribune s’effondre durant l’échauffement des deux équipes. Le bilan est dramatique : 18 morts et près de 2 500 blessés, soit 1% de la population corse de l'époque. Dans cette catastrophe, toutes les structures locales et nationales liées au professionnalisme, directement ou indirectement, ont failli, accoutumées depuis trop longtemps à des méthodes surannées où s’enchevêtrent « la somme d’insuffisances, de vanités, d’inconsciences, d’erreurs, de tricheries qui ont entraîné le désastre » (France Football, du 12 mai 1992). Le collectif des victimes du 5 mai a obtenu en 2015 la reconnaissance du caractère national de la catastrophe qui reste la plus importante du football français à ce jour.
Indirectement, cette catastrophe sera également à l'origine de l'affrontement meurtrier entre les différentes mouvances nationalistes.

Louis Amadori est un photographe, toujours en activité, sis au 12, boulevard Gaudin, à Bastia. Il est également collectionneur. Il possède, selon ses estimations, près de 5 millions d’entrées photographiques, sous forme numérique, d’ektas, de diapositives, ou négatifs. Une infime partie est stockée numériquement sur des disques durs dans son établissement. Elle est sommairement indexée par quartiers, métiers, époques, fêtes religieuses, sportives, etc. Ses clichés concernent presque exclusivement la ville de Bastia. Néanmoins, des collections acquises par ses soins sont représentatives de l’ensemble des microrégions de la Corse. Mais elles renvoient principalement à la vie politique et sociale de la Corse, essentiellement Bastia.

Les photographies présentées ici font partie d’une acquisition d’un fonds concernant le club de football du Sporting Club de Bastia : SC Bastia/Atletico Mardid de 1972, l’épopée en coupe de l’UEFA en 1978, la victoire en coupe de France en 1981, la catastrophe de Furiani en 1992…



Créateur

Louis Amadori

Item Relations

This item has no relations.