Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Renno

Titre

Renno

Sujet

Corse-du-Sud, 2A, patrimoine, inventaire, bâti, chapelle, église, monument aux morts, séchoir

Description

La commune de Renno est limitrophe aux communes de Marignana, Christinacce, Vico, Letia, et Balogna. Superficie 12,42 km2. Il est organisé en écarts ; Pudingu, Chjirasgia, Chimiglia, Macinaghje, et Poghju où se situe la mairie. Une église paroissiale (Sainte-Célestine), et 4 chapelles (Saint-Jacques, Saint-Antoine, Saint-Roch, et Sainte-Marie). La population actuelle est de 80 habitants pour 222 logements (source : INSEE 2009). Deux foires sont organisées chaque année : celle de Saint Roch les 16,17 et 18 août, et celle de la tumbera en février sur le thème du porc et de la charcuterie. Celles-ci se déroulent au col San Rocco où se trouve la chapelle du même nom.

"Dossier collectif Maisons" :

16% des maisons sélectionnées datent du 18e siècle (?) ; 16% du 2e quart 18e siècle ; 16% du 3e quart 18e siècle ; 16% du 4e quart 18e siècle ; 16% du 1er quart 19e siècle (?) ; 16% du 1er quart 19e siècle ; 33% du 3e quart 19e siècle.

Toutes maisons sont en granite moellons ou pierre de taille très souvent dans le chaînage. Sur les 6 maisons sélectionnées, 5 portent une date. Toutes les maisons sélectionnées et repérées ont un toit à longs pans en tuiles creuses mécaniques.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : granite ; moellon ; pierre de taille

Matériaux de la couverture : tuile creuse mécanique

Créateur

Leca Anna-Maria ; Medurio Noelle

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Corse-du-Sud, 2A, Canton des Deux-Sorru

Temporal Coverage

La tradition populaire raconte que trois frères fondèrent le village de Renno. Comment le nommer, dit l'un d'eux, que séduisait la beauté du site couronné par le Sant'Angelo pareil à un diadème. Il proposé "Rè". Le deuxième, plus sceptique, dit "Rè? no!". Le troisième, plus posé, proposa "Renno" et les mit tous les deux d'accord. Renno est un village plusieurs fois détruit pendant les guerres contre les Génois. Il a été célèbre par la victoire d'Alphonse Ornano, fils de Sampieru, sur Raphaël Giustiniani, en 1567. Cette bataille fut livrée depuis le col Saint-Antoine de Vico jusqu'au village de Renno. Sampieru y avait établi un dépôt d'armes. Renno a également donné le jour à Marguerite Paccioni, qui, offrit le dernier de ses fils au général Paoli (les deux premiers étant morts au combat) pour la lutte d'indépendance de la Corse. Un écrivain célèbre également du 20e siècle, Marie Susini, est originaire du village de Renno. Enfin, un autre écrivain du 20e siècle, Paul Arrighi, est également natif de Rennu, qui a employé ses écrits à la langue et à l'histoire de la Corse (L'annu corsu...). (Sources : Papadacci  E., Vico et son histoire)

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking