Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Murzo

Titre

Murzo

Sujet

Corse-du-Sud, 2A, patrimoine, inventaire, bâti, pressoir, chapelle, croix, fort, église, fontaine, four, mausolée, pont, séchoir

Description

Murzo est un village du canton des Deux-Sorru. C’est une commune limitrophe aux communes de Vico, Arbori, Rusazia, U Pighjolu, et Letia. Elle est composée actuellement de 88 habitants (source : INSEE 2009). L’altitude moyenne du village se situe entre 300 et 400 mètres. Le village comporte deux écarts. Muna, qui est un hameau quasiment abandonné, mais dont certaines maisons ont été restaurées. Il y a cinq fours, deux moulins, deux pressoirs à huile (dont un en extérieur, creusé dans la roche), et une église dédiée à Sainte Marie sur laquelle est apposée une plaque en mémoire aux morts des deux guerres mondiales et de l'Outre Mer. Il a commencé à être déserté dans les années 1960. On n’y accède pas en voiture. Il y a ensuite un hameau au lieu dit « Sorru », qui est un col à franchir pour accéder à « Sorru insù » et aux villages d’U Pighjolu, A Soccia, Ortu, et Guagnu.  Des habitations s’y trouvent, ainsi qu’une chapelle privée dédiée à Notre Dame de Lavasina. Le village de Murzu est célèbre pour sa « foire du miel », qui a lieu tous les ans au mois de septembre (dernier dimanche). Le Parc Naturel Régional de la Corse y a d’ailleurs installé une "maison du miel", destinée à l’accueil du public et aux scolaires.  Un sentier botanique autour du thème des abeilles a également été créé.  Au sein même du village de Murzu se trouvent deux pressoirs à huile (dont un à deux meules), deux fontaines, et des fours à pain. Deux moulins à farine se trouvent en bordure de rivière.

"Dossier collectif Maisons" :

23% des maisons repérées datent du 18e siècle (?) ; 38% du 19e siècle (?) ; 31% du 19e siècle ; 8% du 20e siècle

La majorité des maisons repérées sont en moellons de granite, une seule est crépi et enduite, et une est en pierre de taille. Les tuiles sont pour la totalité des maisons repérées des tuiles creuses mécaniques. Les toits sont à long pans excepté un qui est à quatre pans. La majorité des maisons repérées présentent 3 niveaux.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : granite : moellon ; enduit ; crépi ; pierre de taille

Matériaux de la couverture : tuile creuse mécanique

Créateur

Leca Anna-Maria ; Medurio Noelle

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Corse-du-Sud, 2A, Canton des Deux-Sorru

Temporal Coverage

La plus ancienne trace d’habitation concernant le village de Murzu est un château, le château dit de « a Zurlina », qui date de 1487. Fondé par Rinucciu Della Rocca, il occupe une place stratégique sur la route de Vicu à Guagnu, entre Murzu et Sorru. Il sera assiégé et utilisé par les Génois, puis abandonné en 1553. Selon sources écrites : "les villageois de Murzu avaient de grandes réticences à obéir aux réquisitions génoises", ce qui atteste de la présence d'un peuplement sur site dès lors. Les maisons les plus anciennes pourraient être datées du 18e siècle dans le village. En ce qui concerne les écarts, Muna a été construit au 19e siècle par une seule famille. L'église, dédiée à "Santa Maria", date de 1863, et l'école pendant la guerre de 1939-1945 comptait 47 élèves. L'écart de Sorru compte quelques maisons, et une chapelle privée dédiée à "Notre Dame de Lavasina", érigée en 1887 par M. Pastinelli François (d'Orto), propriétaire et fondateur de l'édifice. Actuellement la commune de Murzo compte 121 logements, dont plus de la moitié sont déclarés comme résidence secondaire par l'INSEE.

Item Relations

This item has no relations.