Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

chapelle Saint-Pancrace

Titre

chapelle Saint-Pancrace

Description

Edifice de plan allongé, à vaisseau unique couvert d'une charpente apparente en partie, terminé par une abside en cul-de-four voûtée d'arêtes. La chapelle est percée d'une baie en élévation latérale droite et d'une fenêtre absidiale. Cette dernière est encadrée de piédroits remarquables monolithes supportant une archivolte monolithe. La façade présente un tympan nu, une croix ajourée inscrite dans le fronton, une porte encadrée de piédroits monolithes supportant un linteau monolithe recevant un arc en plein cintre composé de sept claveaux. Un lanternon surmonte le fronton en façade ; il abrite une cloche au centre d'une baie cintrée sommée d'une croix en pierre. On observe plusieurs gravures géométriques ainsi que des graffiti préromans en façade et en élévation latérale gauche. Une autre croix ajourée est visible en élévation postérieure. Chaînage d'angle remarquable en pierre de taille. La chapelle est précédée d'un escalier menant à un petit parvis.

Créateur

Michel Mélanie ; Soldati Agnès

Date

Moyen-Age ; 1643 ; 20e siècle ; 21e siècle

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, 2B, Pietra-di-Verde, Saint Pancrace, 42° 17' 55.72, 9° 26' 31.58

Temporal Coverage

Chapelle datée de la 2e moitié du 10e siècle par Geneviève Moracchini-Mazel. elle était une possession du monastère de Monte Cristo. Entre le 13e et le 16e siècle, la chapelle est sans doute abandonnée suite à la désaffection générale des lieux d'implantation bénédictine. Un des piédroits de la porte d'entrée porte la date 1643 gravée, qui correspond à celle de la reconstruction de la chapelle à l'aide de nombreuses pierres de l'abbaye du Cavo d'Aléria, située environ 2km au Nord, elle même emportée par un glissement de terrain. Une restauration récente s'est achevée en 2011 qui concernait la réfection des joints à l'ancienne des pierres d'élévation, la pose de l'archivolte de la meurtrière de l'abside, la réparation du clocheton, ainsi que l'aménagement d'un escalier menant à un petit parvis et celui d'un drain contre l'humidité sous le mur Nord réalisé en pierre d'Orezza.

Provenance

propriété publique

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking