Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

église paroissiale Sainte-Cécile

Titre

église paroissiale Sainte-Cécile

Description

L'église est de plan allongé à nef unique, flanquée de sept chapelles latérales, toutes voûtées en berceau. L'édifice est percé de trois baies : la fenêtre de la nef, une baie éclairant le chœur et une autre située au-dessus de l'entrée latérale. La décoration de l'église est de style baroque. La première chapelle à gauche en entrant est celle qui abrite des fonts baptismaux. Une cloche à actionnement manuel est intégrée au chœur actuel. La façade est composée de deux niveaux agrémentés chacun de décors de pilastres, de rythme ternaire, puis binaire, surmontés d'un fronton triangulaire percé d'un oculus, sommé d'une croix en pierre. Une corniche sépare chaque niveau. Le deuxième niveau d'élévation est percé d'un ouvrage en verre coloré représentant St Roch, Saint Antoine Abbé et Sainte Cécile. La porte latérale est encadrée par des piédroits en pierre taillée. La porte de l'église est en bois, surmontée d'une imposte aveugle en bois. Le clocher se développe sur 5 niveaux, surmontés d'un tambour, d'un dôme, sommé d'une croix en fer forgé. Chaque niveau est percé de hautes baies cintrées. arcs en pierre appareillée. La décoration est constituée de pilastres et d'entablements. Le 4e niveau abrite la chambre des cloches. Le 5e niveau présente des niches non garnies à chaque angle. Nombreux trous de boulins. Contrefort à la base du clocher.

Créateur

Michel Mélanie ; Soldati Agnès

Date

Moyen Age ; 17e siècle ; 1695 ; 18e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, 2B, Pianello, 42° 17' 23.48, 9° 21' 34.80

Temporal Coverage

Eglise figurant sur le cadastre napoléonien dressé en 1856, pouvant dater de l'époque romane selon Geneviève Moracchini-Mazel. L'église a reçu la visite pastorale de Monseigneur Mascardi en 1589 : il décrit une église de petites dimensions située à 200 pas du village dotée seulement de deux portes (...), d'un autel sous une abside, de deux cloches pendues à un mur de l'église. Elle semble n'avoir qu'une fonction funéraire. Elle subit une première phase de remaniements à la fin du 17e siècle, comme l'atteste la date 1695 gravée sur un des piédroits de l'entrée principale de l'église. En 1905, elle acquiert ses proportions actuelles. La restauration de la décoration baroque date de la fin du 20e siècle.

Provenance

propriété publique

Item Relations

This item has no relations.