Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

église paroissiale Saint-Bernardin

Titre

église paroissiale Saint-Bernardin

Description

Eglise de plan allongé, bordée par six chapelles latérales non communicantes, voutées en berceau. Elle se termine par un chevet plat. Les décors intérieurs sont baroques et ont subit des restaurations. On note également la présence d'un lustre remarquable. La façade principale est composée de deux niveaux surmontés d'un fronton triangulaire. Le deuxième niveau est fermé par des ailerons curvilignes et décoré par deux hautes niches saintes encadrant la fenêtre de la nef. Décor de pilastre simple. Porte en bois à double vantaux encadrée de deux pilastres et décor de moulure. Le clocher présente une base massive surmontée de quatre niveaux couverts par un tambour hexagonal supportant un dôme en pierre et sa croix en fer forgé. Les différents niveaux sont séparés par des entablements et présentent de hautes baies cintrées. Le quatrième niveau renferme la chambre des cloches et possède un décor de pilastres d'angle. Nombreux trous de boulins.

Créateur

Michel Mélanie ; Soldati Agnès

Date

16e siècle (?) ; 17e siècle ; 19e siècle

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, 2B, Matra, Corso, 42° 16' 49.1, 9° 23' 27.5

Temporal Coverage

Eglise citée lors d'une visite de Msgr Mascardi en 1589, elle fut remaniée et restaurée à la fin du 17e siècle et dans la 2e moitié 19e siècle. En effet le coutumier de la paroisse de Matra indique que l'église a été construite en l'année 1692 et qu'elle fut agrandie en 1868. Le 25 octobre 1825, un état des églises de l'arrondissement de Corte dressé par le sous-préfet de Corte indique de l'église est en mauvais état et que la somme nécessaire pour la réparer est de 400 francs (4 V 12, A.D. Corse du Sud). Le 18 aout 1838 et le 9 septembre 1841 des états de propositions de secours en faveur des communes qui n'ont pas les ressources suffisantes pour pourvoir aux dépenses de réparations de leurs églises fait état des différentes dépenses proposées par le préfet compte tenu de l'urgence des réparations et du défaut de revenus communaux et de la fabrique (4 V 15, A.D. Corse du Sud). Le 10 février 1846 "l'église n'est pas en bon état. Elle est bien dessinée et bien construite. Elle est suffisante pour la population. Elle aurait besoin d'être blanchie à l'intérieur et embellie. Elle manque de décoration. Les réparations sont évaluées à 600 francs. La fabrique et la commune n'ont pas de ressources" (4 V 8, A.D. Corse du Sud).

Provenance

propriété publique

Item Relations

This item has no relations.