Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

église paroissiale Sainte-Lucie

Titre

église paroissiale Sainte-Lucie

Description

Eglise de plan allongé avec une nef unique et 5 chapelles latérales. Le chœur de l'église est peu profond et la sacristie est située derrière l'autel. L'église a été édifiée en 1842 selon une date inscrite sur le plafond. L'église est accessible grâce à un double escalier sur voûte. Le Maitre autel est imposant et fait en marbre: il a été restauré en 1914 (date inscrite au pied de l'autel), soutenu par des colonnes avec des têtes d'ange, à proximité du maitre autel une niche-crédence. Les autels des chapelles latérales datent du 19e siècle et certains ont été remanié au 20e siècle; ces chapelles sont surmontées de voûtes d'arêtes et voûtes en berceau à lunettes (certaines sont plus travaillées avec des détails). Au dessus des chapelles latérales, des niches en demi-lune et de forme carrée. En dessous de l'église, la fosse commune est présente. Les combles de l'église ne sont pas accessibles et le clocher est mitoyen à l'église. Auparavant, l'église était entièrement couverte de fresques à l'intérieur et notamment au niveau de l’autel, ou selon la tradition la tradition orale, était peint un rideau rouge. Certaines peintures sont encore visibles mais la majeure partie a été recouverte. Au sein de l'église, une très vieille statue en marbre est présente à l'intérieur d'une chapelle et datée de 1629.

Créateur

Bernardi Jean-François ; Roy Marie-Dominique

Date

1842

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, 2B, Santa-Lucia-di-Mercurio, N 42° 19' 35, E 9° 13' 18

Temporal Coverage

Edifice figurant sur le cadastre napoléonien dressé en 1863. Selon la tradition orale, l'église aujourd'hui paroissiale, a été construite sur une ancienne chapelle ruinée. Les pèlerins venaient prier Sainte Lucie afin de recouvrer la vue.

Provenance

propriété de la commune

Geolocation

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking