Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Erbajolo

Titre

Erbajolo

Sujet

Haute-Corse, 2B, patrimoine, inventaire, bâti, chapelle, église, fontaine, maison

Description

La commune d’Erbajolo fait aujourd’hui partie du canton de Bustanico. La commune s’étend sur 1545 hectares ; au sud, le fleuve Tavignano sépare la commune d’Erbajolo de la commune de Venaco et au nord, la commune s’étend jusqu'à la crête des Ritelle, a 931m d’altitude. A l’ouest la commune s’élargie jusqu'à la crête de Buona Notte limitrophe avec le lieu dit Casciani sur la commune de Sant’Andrea-di-Bozio. Enfin à l’est, la commune et mitoyenne avec la commune de Focicchia. Les terres les plus basses étaient vouées à la culture des vignes et des oliviers ; plus on s’approchait du village plus on retrouvait des cultures telles que les châtaigniers ainsi qu’en montagne ou sur les versants Nord de la commune sur les versants Est on retrouve quelques aires a blés qui témoignent de l’activité passée. La majeure partie de la commune a été dévastée par de multiples incendies. Aujourd’hui, les dizaines de paillers isolés dans le maquis sont à l’état de ruine ainsi que le hameau de Casella lui aussi détruit par le feu en 1945, ce hameau est situé en contrebas du village non loin de la chapelle Saint-Martin.

"Dossier collectif Maisons" :

120 bâti INSEE ; 10 étudiées ; 4 repérées

Parmi les maisons repérées, 25% peuvent dater de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle ; 50% du 4e quart du 19e siècle et 25% du 1er quart du 20e siècle. Parmi les édifices étudiés, seulement 4 sont des maisons (40%) : 50% d'entre elles peuvent dater du 16e siècle ; 25% de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle et 25% du 20e siècle.

Parmi les maisons repérées, 75% sont organisées sur 4 niveaux (étage de soubassement ; rez-de-chaussée surélevé ; un étage carré et comble à surcroît) et 25% sont organisés sur 3 niveaux (rez-de-chaussée ; un étage carré et comble à surcroît). Les maisons sont toutes couvertes d'un toit à long pans en tuile mécanique (50% en tuile plate mécanique). Les maisons sont à 75% des maisons de type I et 25% sont des maisons de type III et sont mitoyennes. Parmi les 4 maisons étudiées, 50% sont organisées sur 4 niveaux (étage de soubassement ; rez-de-chaussée surélevé ; un étage carré et comble à surcroît) et 50% sont organisés sur 3 niveaux (rez-de-chaussée ; un étage carré et comble à surcroît). 75% des maisons sont couvertes d'un toit à long pans en tuile mécanique et 25% d'un toit à un pan en schiste. Les maisons sont toutes des maisons de type III.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : schiste ; moellon ; maçonnerie ; enduit

Matériaux de la couverture : tuile creuse mécanique ; tuile plate mécanique ; schiste en couverture

Créateur

Bernardi Jean-François ; Roy Marie-Dominique

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Haute-Corse, 2B, Canton de Bustanico

Temporal Coverage

Le village d’Erbajolo tel qu’on le connait aujourd’hui est le fruit de plusieurs autres implantations villageoises abandonnées au cours des siècles. La première implantation appelée Cherbinaghjola se situe sur une crête sous le village a environ 500m d’altitude. La seconde implantation est le hameau de Casella (qui n’est pas l’ancien village d’Erbajolo mais simplement un hameau abandonné) d’après nos constatations sur le terrain : la plupart des maisons qui subsistent encore à Casella sont datables du 17e ou 18e siècle, le village est séparé en deux par la chapelle Saint Joseph pouvant dater du 18e siècle, ce village et sur une ligne de crête non loin du village actuel et de la chapelle Saint Martin (qui pourrait dater du 11e siècle). La commune d’Erbajolo s’étend en 1779 sur 1492 hectares seulement 20% du territoire n'est pas cultivé, 76% sont des terres, 1.26% sont des vignes, 0.83% sont des oliviers et 1.04% de châtaigniers. En 1849, la commune s’étend sur 1521 hectares dont 1.97% de surface inculte, 92% de terres, 2% de vignes, 1.32% d’oliviers et 1.23% de châtaigniers. La ressource économique de la commune d’Erbajolo était donc essentiellement le blé jusqu’au 19e siècle. A la fin du 19e siècle, la commune s’enrichit : quelques familles ayant pu envoyer leurs enfants s’instruire sur le continent reviennent plus riches et font construire de nouvelles maisons (beaucoup de maison construites fin 19e siècle). L’évolution démographique de la commune quan t'à elle est quasi en augmentation constante jusqu’en 1872 (571 habitants) et diminue jusqu'à nos jours. En 1729, la commune comptait 260 habitants, en 1787 330 habitants, en 1810 396 habitants, en 1846 447 habitants, en 1872 571 habitants, en 1891 450 habitants, en 1921 332 habitants, en 1954 186 habitants et 90 habitants en 1990.

Item Relations

This item has no relations.