Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

maison de villégiature dite château de la famille Bona

Titre

maison de villégiature dite château de la famille Bona

Alternative Title

1ère maison

Description

Maison de villégiature à l'élévation antérieure se développant sur 5 travées alignées. Logis réparti sur le rez-de-chaussée surélevé accessible en façade antérieure et postérieure par un escalier perpendiculaire à la façade, et sur les 2 étages carrés, distribués par un escalier intérieur. Porte à deux vantaux de fer forgé ornés de volutes, surmontée d'un imposte semi-circulaire, encadrée d'un chambranle mouluré. Escalier tournant en marbre de Corte avec rampe en fer forgé. Façade principale de style néoclassique, avec soubassement en pierre de taille présentant un parement en table. Le rez-de-chaussée surélevé possède des baies à la Lescaut. La façade présente une alternance de baies cintrées avec garde-corps compris dans l'embrasure avec balustre en marbre, et de baies rectangulaires. Présence de bandeaux d'étages moulurés ; corniche moulurée ; faux-chaînage d'angle. Perron avec balustrade en marbre de Corte présentant un dallage en marbre. L'intérieur présente un décor de fresque peinte sur les plafonds, notamment les armoiries de la famille.

Créateur

Fresi Laura ; Luciani Noëllie ; Massiani Sandrine ; Mosso Jérôme

Date

1867

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, 2B, Haute-Corse, Santo-Pietro-di-Venaco, 42° 14' 44, 9° 10' 28

Temporal Coverage

Maison construite en 1867 par le comte François Pozzo di Borgo comme maison de villégiature, et réplique du château de la Punta à Ajaccio. C'est d'ailleurs le même architecte M. Vincent qui en a conçu les plans. En 1935, le château change de propriétaire et entre dans le patrimoine de la famille Bona. Au-dessus du château se situe un promontoire circulaire entouré d'arbres, la Punta di l'arringulu. C'est là, sur cette aire surplombant la vallée que se tenaient au Moyen-âge les réunions des podestats venus discuter des affaires publiques de la piève et rendre la justice. Durant la Seconde Guerre Mondiale, en 1939, le Génie français s'y installe puis, l'Etat major de l'aviation italienne investira les lieux jusqu'à la fin de novembre 1943. Des modifications 20e siècle. A l'origine, les deux ailes présentaient un toit terrasse, celles-ci ont été changées pour des toits à longs pans.

Provenance

propriété privée

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking