Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Riventosa

Titre

Riventosa

Sujet

Haute-Corse, 2B, patrimoine, inventaire, bâti, église, fontaine, four, maison, monument aux morts, moulin, remise, séchoir

Description

Riventosa est l'une des sept communes constituant le Venacais historique actuellement regroupées au sein de la Communauté de communes du centre Corse et du Parc Naturel Régional de Corse (territoire du « centru »). Son territoire couvre une superficie de 600 ha, limitée au Nord par la commune de Poggio-di-Venaco, à l'Est par celles d'Erbajolo et de Sant'Andrea-di Bozio, à l'Ouest par la commune de Casanova et au Sud par celle de Santo-Pietro-di-Venaco. Riventosa est dominée à l'Ouest par le Monte Cardo culminant à 2453 m. Elle compte un village établi sur un promontoire à 740 m d'altitude dominant un territoire qui s'étage entre 250 et 740 m et qui se caractérise par de fortes pentes qui contrastent avec les terrains alluviaux relativement plats de la vallée du Tavignano. Jusqu'à la première guerre mondiale, l'activité agricole était importante et essentiellement basée sur la culture de la vigne, de l'olive, de la châtaigne et du blé. Deux moulins hydrauliques à farine fonctionnaient encore. L'élevage caprin constituait également une activité importante de la commune, avant d'être remplacé aux alentours de 1920 par l'élevage ovin qui se développera plus tard avec l'installation de la Société Roquefort en Corse. Forgerons, menuisiers, cordonniers et autres artisans étaient également présents à Riventosa.

"Dossier collectif Maisons" :

La quasi totalité des maisons repérées est en pierre locale, le plus souvent recouverte d'un enduit. Les toits sont couverts de tuile, quelques uns sont couverts de schiste.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : maçonnerie ; pierre locale ; schiste ; granite ; galet

Matériaux de la couverture : schiste en couverture ; tuile mécanique ; tuile creuse

Créateur

Luciani Noëllie ; Massiani Sandrine

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Haute-Corse, 2B, Canton de Venaco

Temporal Coverage

Riventosa, dépendant au Moyen-Age de la circonscription ecclésiastique ou « pieve » de Venaco (diocèse d'Aléria), formait au début du 16e siècle, l'un des sept lieux habités du Venacais mentionnés par Monseigneur Giustiniani, évêque du Nebbio, dans son ouvrage « Dialoguo nominato Corsica » paru en 1531. La « pieve » de Venaco formait une seule paroisse. Le siège de la pievanie était la paroisse de Poggio-di-Venaco, Saint Quilicus, dont Riventosa dépendait, au même titre que Casanova, Lugo, Campo Vecchio, Santo-Pietro-di-Venaco et Serraggio-di-Venaco. Dans une chronique datant du 13e siècle, Iacopo Doria fait mention du village de Riventosa. Il relate l'expédition de Lucchetto Doria contre Giudice della Rocca et ses alliés. Nommé vicaire général de la commune de Gênes, Lucchetto Doria devait soumettre la Corse et les seigneurs insulaires, plus particulièrement Giudice della Rocca qui comptait parmi ses alliés Ugo Cortinchi. Les Cortinchi furent les seigneurs principaux de la « pieve » de Venaco au Moyen Age. Lucchetto Doria et ses troupes seraient passés par la « pieve » de Venaco et auraient détruit plusieurs « castelli » dont celui de Riventosa en 1289. La commune de Riventosa a été officiellement créée en 1810. Elle est issue de la scission de la paroisse de Poggio-di-Venaco qui regroupait Poggio et les hameaux de Casanova et Riventosa. En 1840, elle fut érigée en paroisse. Le village a abrité le fameux poète Ghjuvan Petru Ristori dit Ghjuvan Petru di Meziornu et compte parmi ses habitants son petit fils et homonyme, lui même poète et improvisateur de renom. En 1729, Riventosa compte 102 habitants, 161 en 1787, 253 en 1806, 337 en 1846. La population atteint son apogée en 1896 avec 519 habitants. Le XXe siècle se caractérise par un déclin progressif jusqu'à atteindre 121 habitants en 1982. Depuis, on assiste à une reprise, avec aujourd'hui 175 habitants recensés.

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking