Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Vezzani

Titre

Vezzani

Sujet

Haute-Corse, 2B, patrimoine, inventaire, bâti, hôtel, maison, chapelle, cimetière, église, fontaine, mine, cuivre, moulin, remise, tombeau

Description

Vezzani est le chef-lieu de son canton éponyme, comprenant aujourd'hui 7 communes. Son territoire couvre une superficie de 46,3 km², avec une densité de population de 7 habitants au km². Le village est situé à une altitude de 800 mètres, dominant un territoire qui s'étage entre 83 et 1 532 mètres, qui est le sommet de la Punta Paglia. La commune de Vezzani ne compte pas de hameaux à proprement parler, cependant il nous faut souligner la présence de 2 lieux-dits, Niviscu et Letto Majo, et qui se trouve sur le territoire de la commune. Ceux-ci étant des ensembles agricoles. Letto Majo étant aujourd'hui presque totalement en ruine mais possédant encore une chapelle dédiée au vocable de Saint Michel. Les traces de ses activités agricoles sont encore visibles par les nombreuses remises agricoles et fours à pain présents sur le site. Les activités agricoles, le maraichage et l'élevage, utilisaient la plus grande partie du territoire et fournissaient l'essentiel des moyens d'existence et d'alimentation. Les traces de la vie économique se traduisent au début du 20e siècle au travers d'une usine hydroélectrique appartenant à Vincent Luciani, ainsi qu'une usine à ébauchons de pipes, dont malheureusement il ne reste plus aucune trace aujourd'hui. La culture liée au bois est une des principales ressources de la commune de Vezzani qui était spécialisée dans l'exploitation des cônes de pins Laricio qui était mise à sécher pour ensuite être expédiée en France continentale et dans divers pays d'Europe pour procéder à des campagnes de reboisement.

"Dossier collectif Maisons" :

319 bâti INSEE ; 8 repérées ; 12 étudiées

3% des maisons repérées datent du 16e siècle, 11% du 18e siècle, 48% du 19e siècle et 38% du 20e siècle.

La majorité des maisons sont en moellons de pierre locale. Les toits sont traditionnellement couverts de dalles de schiste.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : pierre locale ; schiste ; moellon ; maçonnerie ; enduit

Matériaux de la couverture : schiste en couverture ; tuile creuse mécanique ; tuile plate mécanique ; tôle ondulée

Créateur

Fresi Laura ; Luciani Noëllie ; Mosso Jérôme

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Haute-Corse, 2B, Canton de Vezzani

Temporal Coverage

La commune de Vezzani est rattachée à la piève civile de Castello. Elle appartient à la juridiction et au district de Corte. La piève religieuse de Castello appartient au diocèse d'Aleria, avec comme vocable Annonciation. En 1793, le canton de Castello auquel appartient Vezzani, prend le nom de Sorba. Depuis 1828, elle fait partie des sept communes du canton de Vezzani dont elle est le chef-lieu éponyme. Les plus anciennes traces de bâti remontent au début du 16e siècle, dont l'église paroissiale de l'Annonciation en est le témoin. Celle-ci est érigée en église succursale sous le titre de San Quilico en 1831. Il faut attendre 1863 pour la voir érigée en cure sous le titre de l'Annonciation. Jusqu'en 1861, le canton de Vezzani était réunit avec celui de Ghisoni, à cette date il est divisé en 2 cantons. L'un comprendra les communes de Vezzani, Pietroso, Antisanti, Noceta et Rospigliani, et aura pour chef-lieu Vezzani, l'autre sera composé des communes de Ghisoni, Poggio-di-Nazza, Lugo-di-Nazza et Ghisonaccia, et aura pour chef-lieu Ghisoni. La limite entre ces deux cantons est fixée par la crête des montagnes de Rospa de Longaniella. Dans la deuxième moitié du 19e siècle, Vezzani verra la création de 2 nouvelles communes, celles d'Aghione en 1864, formée par un territoire distrait des communes de Gatti di Vivario (canton de Serraggio) et de la commune de Vezzani. Les limites de cette nouvelle commune sont fixées avec les communes de Vezzani, Pietroso, Antisanti, Aleria et Ghisonaccia. En 1866, des territoires sont distraits de la commune de Noceta et Rospigliani pour former une nouvelle commune dont le chef-lieu est fixé au village de Casevecchie et qui en portera le nom. Le 19e siècle connaitra un essor économique qui se traduit par la construction d'un nouveau type d'habitat en bordure de la route principale. Ces maisons de notables témoignent d'une certaine prospérité de la population. La fin du 19e siècle et le début du 20e sera marqué par un développement de l'industrie. Le principal témoin en est l'ouverture en 1897 de la mine de cuivre de Tama-Vezzani, qui restera en activité jusqu'en 1920, qui représentera l'un des plus importants gisements miniers de l'île. En ce qui concerne le premier recensement démographique connu, celui-ci remonte à 1589 avec 300 habitants. Le 17e siècle connaitra une moyenne de 500 habitants pour voir sa population décroitre tout au long du 18e siècle, et aboutir à son chiffre le plus bas en 1790 avec 160 habitants. Comme traditionnellement le 19e siècle verra la population s'accroitre significativement pour aboutir en 1886 à 1 103 habitants. Le 20e siècle connaitra une baisse démographique significative pour atteindre 336 habitants en 1990.

Item Relations

This item has no relations.