Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Noceta

Titre

Noceta

Sujet

Haute-Corse, 2B, patrimoine, inventaire, bâti, presbytère, mairie, école, maison, bergerie, cimetière, église, fontaine, four, moulin, pont, réservoir, séchoir, tombeau

Description

Noceta est construit sur un promontoire dominant les rives du Vecchio. Elle culmine à hauteur de 520 mètres d'altitude. Elle fait partie de la Communauté de Communes du Centre Corse. Noceta ne compte pas d'écarts ni de hameaux, le village est ramassé.

"Dossier collectif Maisons" :

83 bâti INSEE ; 10 repérées ; 21 étudiées

La majorité des maisons sont en moellons de schiste. Les toits sont traditionnellement couverts de schiste.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : schiste ; moellon ; enduit ; maçonnerie

Matériaux de la couverture : schiste en couverture ; tuile creuse mécanique ; tuile plate mécanique ; ciment en couverture

Créateur

Fresi Laura ; Mosso Jérôme

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Haute-Corse, 2B, Canton de Vezzani

Temporal Coverage

La commune de Noceta est rattachée à la Piève civile de Rogna, elle appartient à la juridiction et au district de Corte. La piève religieuse de Rogna appartient au Diocèse d'Aléria, avec comme vocable Saint Paul. En 1773, Noceta passe au Canton de Castello qui prend le nom de Sorba. Depuis 1828, elle fait partie des 7 communes du Canton de Vezzani. Les premiers recensements démographiques entre 1586 et 1726 ne donnent pas d'indications sur la population. Il faut attendre 1729, pour avoir une première information précisant que la population de la commune s'élève à 242 habitants. En 1787, 275 habitants. On remarque qu'en 1790 une baisse démographique après la Révolution, indiquant 85 habitants. Il faut attendre 1818 pour voir la population monter à 400 habitants. La plus forte démographie que connait la commune est de 510 habitants en 1846. La densité de population chute tout au long des 19e et 20e siècles pour atteindre son taux le plus bas en 1990 avec seulement 53 habitants. Aujourd'hui, le dernier recensement de 2009, nous indique que la commune compte 60 habitants. Avec une densité de population de 3,2 d'habitants au km² sachant que la commune compte une superficie de 18,7 km². Selon le Plan terrier dressé en 1795 la commune de Noceta appartenant au Département du Golo, a pour limites Seraggio Lugo et Campo Vecchio, Altiani et Foccichia, Rospigliani, Vezzani et Pietroso, Vivario. Les limites de la commune ont été sujet à contestations. Les ressources principales de cette commune selon le Plan Terrier, étaient l'agriculture, même si celle-ci reste relativement une agriculture de survivance et non destinée au commerce. On y sème principalement du seigle et de l'orge. Pour ce qui est de l'élevage, on recense comme espèces les plus communes chevaux, bœufs, chèvres, moutons, cochons. Les habitants vivaient étroitement du peu de produits des terres et des troupeaux, sachant que la commune est trop éloignée de la mer, et les voies de communications jusqu'en 1870 étaient restreintes. En 1870, l'ouverture d'une nouvelle route a permis de rendre le village plus accessible, et cela a entrainé la construction du Pont de Noceta. En 1866, la commune de Noceta et celle de Rospigliani ont été redécoupées pour permettre la constitution d'une nouvelle commune qui est Casevecchie. Le patrimoine lié à l'eau est important dans la commune. On y compte de nombreux moulins, aujourd'hui tous en ruine, mais il reste encore le moulin de Tragone dans un très bon état de conservation. Noceta est riche en cours d'eau et ressources, comme le ruisseau de Quercio Grosso qui ne tarit jamais. Autour du village se trouvent deux sites défensifs permettant de surveiller le territoire : Le "Petru Castellu" (Le château de Pierre), et le lieu-dit A Rocca di Nuceta. Pour ce qui est de l'implantation actuelle du village, celle-ci doit dater probablement du 16e ou 17e. Une maison à l'entrée du village possède les vestiges d'une fenêtre géminée, qui pourrait attester cette datation. En amont du village, la "Funtana di Nuceta Vechja" nous laisse à penser que le village possédait une implantation différente. De plus, aujourd'hui on peut encore trouver des vestiges de constructions autour de la dite Fontaine. Le changement d'implantation pourrait être expliqué par la nature du terrain en pente et sujette aux éboulements. Les habitants du village allaient chercher l'eau à la Fontaine jusqu'en 1860, époque où l'eau a été amenée jusqu'au village. Une légende raconte qu'un père et ses 4 fils de la famille Arrighi ont été pendus à un chêne devant l'église pour rébellion contre la République de Gênes. Ce "chêne des pendus" aurait été présent jusqu'en 1840.

Item Relations

This item has no relations.