Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Grossa

Titre

Grossa

Sujet

Corse-du-Sud, 2A, patrimoine, bâti, inventaire, épicerie, maison, église, fontaine, four, mairie, école

Description

La commune de Grossa a une forme allongée du Nord au Sud pour une superficie de 18,36 km2. Elle est mitoyenne aux communes de Propriano, Belvédère-Campomoro, Ghjunchetto et Bilia. Le point culminant de la commune est à 566 m d’altitude. Le village est constitué de plusieurs hameaux : Filicaja, Grossa et Casta. La commune est irriguée par les cours d’eau de San Ghjuvanni et de Trachunattu.

"Dossier collectif Maisons" :

107 bâtis INSEE ; 5 repérées ; 13 étudiées

15% des maisons repérées datent du  14e et du 16e siècle, 15% du 18e siècle, 50 % du 19e siècle et 20 % du 20e siècle.

Toutes les maisons sélectionnées et repérées  sont en granite. Les toits sont couverts pour la plupart de tuiles creuses.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : granite ; moellon ; pierre de taille ; terre glaise ; enduit

Matériaux de la couverture : tuiles creuses ; tuiles flamandes ; tuiles mécaniques ; ciment en couverture

Créateur

Benedetti Davia ; Cosimi Lyvia

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Corse-du-Sud, 2A, Canton de Sartène

Temporal Coverage

La commune de Grossa est habitée depuis la préhistoire. Le menhir de Vaccil-Vecchio situé en contrebas du village est une trace de cette occupation. Alo-Bisucce est un site archéologique situé à 2 km de Grossa en direction de Sartène, datant de l'Âge du bronze (entre 1300 et 1500 avant J. C). Il se compose des vestiges d’une Torra et d’une dizaine de cabanes et ceux de murs qui semblent avoir constitué une muraille entourant l’ensemble. Ces vestiges ont été mis au jour par Roger Grosjean entre 1956 et 1964. Deux fragments de statue-menhir ont également été découverts sur ce site. Au centre circulaire de 3,4 m diamètre on a trouvé des plaques d'argile brûlée. L'église romane San Ghjuvanni Battista à 1 km de Grossa en direction de Sartène peut dater vraisemblablement, par comparaison architecturale, du début du XIIe siècle. On retrouve aussi une trace d’occupation du village d’après les dires de Giovanni della Grossa, que l’on peut considérer comme le premier historien de Corse au 15ème siècle. Le village de Grossa subit la chute démographique de l’exode rural du milieu du 20ème siècle et voit alors sa population s’exiler vers les centres urbains de l’île voire hors de Corse. Sa démographie passe de 544 habitants en 1926 (1) à 43 habitants en 2011 (3) (1800 : 1012h ; 1841 : 342h ; 1906 : 527h ; 1946 : 172h ; 1990 : 44h ; 2011 : 43).

(1) EHESS/Cassini 

(2) Casta, François Abbé (1993).  Paroisses et communes de France, Corse. Paris : CNR

(3) INSEE – Résultat du recensement de la population (2009). Consulté le 10 novembre 2013 de http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/commune.asp?depcom=2A128&annee=2011

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking