Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Granace

Titre

Granace

Sujet

Corse-du-Sud, 2A, patrimoine, bâti, inventaire, église, fontaine, four, maison, mairie

Description

La commune de Granace est située au nord-est de Sartène. Elle s’étale de 100 m à 601m d’altitude avec une forme allongée du nord au sud et une superficie de 4,08 km2. Elle est mitoyenne aux communes de Sartène, de Foce, d’Olmiccia et de Sainte-Lucie-de-Tallano. Elle est constituée de plusieurs hameaux : Forconcello, Granace, Casamatta, Taranchella et Cansa et est irriguée par les cours d’eau de Campo Maggiore et d’Acqua Grossa.

"Dossier collectif Maisons" :

95 bâtis INSEE ; 12 repérées ; 23 étudiées

15% des maisons repérées datent du  14e et du 16e siècle, 15% du 18e siècle, 50 % du 19e siècle et 20 % du 20e siècle.

Toutes les maisons sélectionnées et repérées  sont en granite. Les toits sont couverts pour la plupart de tuiles creuses.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : granite ; moellon ; pierre de taille ; terre glaise ; enduit

Matériaux de la couverture : tuiles creuses ; tuiles flamandes ; tuiles mécaniques ; ciment en couverture

Créateur

Benedetti Davia ; Cosimi Lyvia

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Corse-du-Sud, 2A, Canton de Sartène

Temporal Coverage

Au cours de la première décennie du 16e siècle, le nord-est de la région du Sartenais (où se situe Granace) est ravagé par les attaques menées par Gênes contre le Comte Rinuccio della Rocca. Les villages de San Sistu et de Castello di Castellara sont anéantis tandis que les rafles barbaresques au cours du siècle parachèvent la désertion de l’ensemble de ce territoire. À la fin du 16e siècle, les bergers descendant de Zicavo en période d’estive et y construisent des cabanes (i pacciali). Peu à peu, ils s’y sédentarisent, deviennent des agriculteurs et fondent ainsi le village de Granace, toponyme évoquant une terre à grain. Granace est mentionné sur le plan terrier en 1789 (1). En bordure du hameau dit de Saparedda se situent la mairie et l’église dédiée à Santa Maria Assunta. Elle est célébrée le 15 août de même qu’à Zicavo. Granace a une population au dessus de 200 habitants jusqu’à la moitié du 20e siècle : 1770 (377 habitants), 1841 (437 habitants), 1906 (307 habitants). Suite aux grandes guerres, le hameau connait une importante baisse de sa population due notamment à une diminution de l’activité agricole : 216 habitants en 1946, 82 en 1990 (1) et 57 en 2011 (2).

(1) Casta, François Abbé (1993).  Paroisses et communes de France, Corse. Paris : CNRS.

(2) INSEE – Résultat du recensement de la population. Consulté le 2 janvier 2013 de http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/commune.asp?depcom=2A128&annee=2011

Item Relations

This item has no relations.

Social Bookmarking