Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

Cuttoli-Corticchiato

Titre

Cuttoli-Corticchiato

Sujet

Corse-du-Sud, 2A, patrimoine, bâti, inventaire, temple, maison, croix, église, fontaine, four, mairie, école, poste, monument aux morts

Description

La commune de Cuttoli-Corticchiato s’étend sur 3037 hectares et se situe aux abords de la plaine de Peri au nord, Bastelicaccia au sud, Ocana et Tolla à l’est et Peri à l’ouest. Elle est constituée de trois hameaux principaux situés de 500 à 650 mètres d’altitude : Cuttoli, Corticchiato et Pedi Muredda. Le village connait une croissance démographique : 441 habitants en 1806, 847 en 1881 (1). Malgré une baisse de population d’après guerres (544 habitants en 1968), la démographie reste croissante avec 1 085 habitants en 1990 et 1911 habitants en 2010 (2). La commune compte actuellement 1953 habitants (2) et connait une progression régulière de l’urbanisation.

(1) Casta, François Abbé (1993). Paroisses et communes de France, Corse. Paris : CNRS.
(2) INSEE – Chiffres et évolution de la population

"Dossier Collectif maisons" :

889  bâtis INSEE : 15 étudiés ; 5 repérés

5% des maisons étudiées datent du 18e siècle, 75 % du 19e siècle et 20 % du 20e siècle.

Toutes les maisons sont en granite. Les toits sont couverts pour la plupart de tuiles creuses.

Matériaux du gros-oeuvre et mises en oeuvre : granite ; moellon ; argile ; enduit ; enduit partiel

Matériaux de la couverture : tuile creuse ; tuile mécanique ; tuile flamande

Créateur

Benedetti Davia ; Cosimi Lyvia

Droits

(c) Università di Corsica Pasquale Paoli ; (c) Collectivité Territoriale de Corse

Spatial Coverage

Corse, Corse-du-Sud, 2A, Canton de Celavo-Mezzana

Temporal Coverage

Les plus anciennes implantations humaines connues remontent à l’Age du Fer (i Castiddà, u monti di a Torra) ; d’autres sites (a Monaccia) concernent l’occupation romaine, d’autres plus récents (San Petru Vecchju, San Martinu u Vecchju) renvoient au début de la christianisation. Une voie de communication, reliant le sud et le nord de la Corse et passant par le col San Petru (anciennement le col du Prunu) serait celle qui d’après la tradition orale aurait été prise Boswell faisant étape à Cuttoli en octobre 1768. Au 16e siècle, le village de 150 âmes est l’allié d’abord de Sampieru puis de son fils et d’Alphonse d’Ornano (1567) (1). Une bataille, à l’avantage des génois détruit alors les maisons, brûlées(1). En 1769, Cuttoli et Corticchiato sont deux entités distinctes qui devinent ensuite une seule et même communauté de près de 420 habitants (2). A la veille de la guerre de 1914, une vaste châtaigneraie, des oliveraies, une vingtaine de moulins et de pressoirs, une fabrique d’ébauchons de pipes, une dizaine de forges, des métiers à tisser, de nombreux troupeaux et la mise en culture de la terre fait vivre plus de 1300 habitants (source orale : Jean Biancucci, maire) (3).

(1) Couvreux, Jérôme (2002). Cuttoli-Corticchiato. Mairie de Cuttoli-Corticchiato.
(2) Casta, François Abbé (1993). Paroisses et communes de France, Corse. Paris : CNRS.
(3) Les monuments et œuvres d’art de la Corse : Le canton de Celavo-Mezzana. Cahier Corsica 73-74. Ajaccio : 1977.

Item Relations

This item has no relations.