Recherche utilisant ce type de requête :



Recherche seulement sur ces types d'enregistrements :

Contenu
Collection
exposition
Page de l'exposition
Simple Page

Recherche avancée (contenus seulement)

chapelle Saint-André dite Sant'Andria di Fabrica

Titre

chapelle Saint-André dite Sant'Andria di Fabrica

Description

Chapelle ruinée dont les murs latéraux ne dépasse pas les deux mètres de hauteur. Abside voûtées en cul-de-four. Fenêtre meurtrière surmontée intérieurement d’une archivolte en arc brisé. A l’extérieur, la base de la fenêtre est soulignée par un linteau monolithe travaillé. Trace de corniche moulurée, archivoltes monolithes en plein cintre avec tympans travaillés de différents motifs (croix, spire hélicoïdale, figure humaine). Ces archivoltes reposent sur des éléments sculptés. Appareillage extrêmement soigné.

Créateur

Gaffory Véronique ; Giuliani Audrey

Date

1e moitié 13e siècle (?)

Droits

(c) Collectivité Territoriale de Corse ; (c) Università di Corsica Pasquale Paoli

Spatial Coverage

Corse, 2B, Haute-Corse, Biguglia, San Andrea, 42°37'3.98N, 9°24'30.2E

Temporal Coverage

Edifice mentionné sur le plan terrier daté de 1795 et sur le cadastre napoléonien dressé en 1845. Dans son ouvrage « Les églises romanes de Corse », Geneviève Moracchini-Mazel, date cette chapelle de col de la première moitié du XIIIe siècle. L’auteur précise qu’en 1646, l’église paroissiale actuelle avait déjà remplacé cette chapelle dont elle avait pris le titre. De plus, elle cite deux mentions issues de documents d’archives : « Dans un acte de 1260 du cartulaire de l’abbaye de la Gorgone, elle est brièvement mentionnée « …et fabricam prope ecclesiam Sancti Andree, petium unum de vinea… ». Dans un inventaire des biens de l’actuelle église rédigé en 1760, il est fait mention de « mezzinate due circa terre… a S. Andrea vecchia ».

Provenance

propriété communale

Item Relations

This item has no relations.